Cette année, plus d’un Français sur trois (34%) se déclare éventuellement prêt à attendre le mois de janvier 2015 pour acheter tout ou partie de ses cadeaux de Noël. C’est trois points de plus que l’année dernière. Et 13% le feront dès cette année. Tel est le résultat d’une étude Ipsos pour CA Com en partenariat avec LSA.

retailblog-

Dans un contexte de pouvoir d’achat contraint, attendre les bonnes affaires de janvier ou même les soldes 2015 pour faire ses cadeaux de Noël n’est pas un tabou !  Un tiers des Français se dit prêt à le faire, en particulier ceux qui ont le moins de moyens financiers: les plus jeunes (41% des 15-17 ans), les inactifs (37%), les employés (39%) et les ouvriers (41%).

Parmi eux, 13% des Français vont le faire en 2015, soit une proportion stable par rapport à l’année dernière (18% des personnes dont le revenu mensuel net du foyer est inférieur à 1200€; stable également).

Les 21% restants sont tentés de le faire, mais ne le feront pas encore cette année (+3 points par rapport à l’année dernière).

DES SÉNIOR HÉSITANTS

Si les Français sont de plus en plus tentés de différer leurs achats, ils hésitent encore à franchir le pas. Pour une majorité, il reste impensable d’attendre janvier pour faire plaisir. C’est particulièrement le cas pour les seniors (70% des 60 ans et plus) et les Français les plus favorisés (71% des personnes dont le revenu mensuel net du foyer est supérieur ou égal à 3000 €), moins incités par leur situation financière à reporter leurs achats.

 

Source : LSA

Partager :

S’inscrire à la newsletter :