CA Com, groupe de communication dédié au retail, révèle les résultats de son premier baromètre de l’Omniretail, réalisé en partenariat avec IPSOS*.

L’étude lève le voile sur les habitudes d’achat des Français. Entre commerce traditionnel en Grande et Moyenne Surfaces, e-commerce, m-commerce, marché et drive, quels sont les nouveaux canaux privilégiés par les consommateurs ?

DES POINTS DE VENTE AUX POINTS D’ACHAT, DECOUVREZ L’OMNIRETAIL

De la réflexion stratégique aux actions terrains, CA Com accompagne depuis plus de 20 ans,les grandes marques de distributeurs, les enseignes et les réseaux. Cette expérience lui a permis d’assister, sur le terrain, aux évolutions du commerce, des modes de consommation et des attentes des distributeurs et consommateurs.

Un constat s’impose : aujourd’hui, le commerce est partout et les consommateurs ont la possibilité de faire leurs courses dans une multitude de points d’achat, c’est ce que CA Com définit comme l’Omniretail. Ainsi les points de vente deviennent des points d’achat, et ils se multiplient. Les traditionnels magasins sont rejoints par le e-commerce, le m-commerce, les drive, la télévision connectée… et bien d’autres. En parallèle, les consommateurs ont la possibilité de dialoguer avec les enseignes sur divers supports : les blogs, les hotline, les vendeurs, les forums, les réseaux sociaux, etc. De plus, les traditionnels points de contact, tels que les affiches, les packaging, les programmes de fidélité, les campagnes télévisées, qui servaient auparavant à émettre des messages deviennent eux aussi des points de dialogue avec le consommateur ou des points d’achat.

LES TEMPS FORTS DU BAROMETRE:

• Le magasin n’est pas mort !

Même si le e-commerce se porte bien (16% des Français y ont recours au moins une fois par semaine) tout comme les nouveaux points d’achat comme le drive, les magasins en dur restent au coeur de la vie quotidienne des Français : 80% d’entre eux les fréquentent au moins une fois par semaine.

• Les Français plébiscitent 2 nouveaux points d’achats : le drive et la tablette. Et demain, la TV connectée ?

Le drive émerge rapidement : 10% des Français l’ont sollicité au cours des 12 derniers mois. Quant à l’achat sur tablette, il s’envole ! En effet, 25% des possesseurs de tablette y ont fait un achat au cours des 12 derniers mois. D’un point de vue plus prospectif, 9% des internautes se déclarent intéressés par l’achat à partir d’une télévision connectée, ce qui laisse présager de fortes évolutions dans les comportements d’achat des Français dans les mois et années à venir.

A noter que l’achat sur mobile ne décolle pas, seulement 6% des Français y ont eu recours au cours des 12 derniers mois. Ce chiffre s’élève à 12% chez les possesseurs de smartphone.

• Constat d’une fracture technologique et sociétale.

En effet, les populations urbaines, actives, jeunes et largement équipées en technologie (smartphones, tablettes, etc.) multiplient les expériences d’achat alors que les populations plus âgées, de province et moins équipées favorisent les magasins physiques.

• L’Omniretail, c’est déjà une réalité !

L’Omniretail, c’est ce que vivent les Français et les commerçants au quotidien puisqu’ils fréquentent en moyenne 4,7 types de points d’achats différents par an. La multiplication des écrans va encore amplifier ce phénomène. Les commerçants doivent donc inventer en permanence de nouveaux points d’achats pour satisfaire au mieux leurs clients.

« Au-delà des chiffres, cette étude démontre que le métier de commerçant est de plus en plus complexe et nécessite d’avoir une palette de compétences de plus en plus étendue.Notre groupe a été constitué pour répondre à l’ensemble des besoins des enseignes et leur permettre ainsi une plus grande agilité et donc une meilleure efficacité commerciale. »conclut Rodophe Bonnasse, Directeur Général du groupe CA Com.

*L’étude a été réalisée par IPSOS auprès d’un échantillon de 1015 personnes, représentatives des Français, âgés de 15 ans et plus, du 17 au 21 février 2012.

 

Partager :

S’inscrire à la newsletter :