L’histoire de Repetto, c’est avant tout l’histoire de l’amour d’une mère pour son fils danseur  (Rose Repetto pour Roland Petit) qui créa pour lui des chaussons de danse révolutionnaires -cousu retourné- pour protéger ses pieds. La belle histoire commencée en 1947 aurait pu s’achever avec la disparition de sa fondatrice, mais c’était sans compter le rachat de la maison par Jean- Marc Gaucher. Il sut à la fois souffler sur la poussière tout en protégeant l’ADN de la marque (tradition, confort, élégance). L’histoire d’une réussite passée par la diversification et les partenariats ; mais sans jamais perdre son âme, avec notamment, via l’université de Compiègne,  le recours à une technologie de pointe(s).

Partager :

S’inscrire à la newsletter :