Le groupe, côté à Wall Street depuis 2014, espère lever 1,58 milliard de dollars dans le cadre de ce projet de cotation secondaire.

L’e-marchand Alibaba prépare son introduction en Bourse en Chine. Elle pourrait avoir lieu dès la mi-2018, indique l’agence Reuters, qui cite une source proche du dossier.

Le groupe pourrait être le premier à bénéficier du lancement d’un nouvel instrument financier, les Chinese depositary receipts (certificats de dépots chinois), sur le point d’être autorisés par le gendarme de la finance chinoise. Ces outils permettront à des entreprises étrangères d’entrer en Bourse dans le pays, ce qui est aujourd’hui impossible. Grâce à cet assouplissement de sa règlementation financière, Pékin veut permettre aux géants chinois du net qui ont été construits comme des entités offshore, Alibaba en tête, de rentrer au bercail.

Alibaba est côté à Wall Street depuis 2014. Le groupe avait utilisé un outil de même nature, le American Depositary Receipts, pour son introduction en Bourse aux Etats-Unis. Alibaba, dont la capitalisation boursière s’élève aujourd’hui à 473 milliards de dollars, espère lever 1,58 milliard de dollars dans le cadre de ce projet de cotation secondaire. Son principal concurrent, JD.com, également côté aux Etats-Unis depuis mai 2014, travaille lui aussi sur un projet d’introduction en Bourse en Chine.

Source : LSA-Conso
Par : Lélia DE MATHAREL

 

Partager :

S’inscrire à la newsletter :