Précédant de plus d’une année son arrivée en Europe, Apple Pay arrive enfin en France.

Apple_Pay_France_1-702x336

Annoncée en 2014 par Tim Cook, il aura fallu du temps à la solution de paiement sans contact d’Apple pour se déployer. Car on ne propose pas au monde une solution native de paiement sans contact comme on propose une application, Apple Pay n’est arrivée qu’en juillet 2015 au Royaume-Uni.

Rien qu’en arrivant sur le sol américain, la marque à la pomme se plaçait comme partie prenante d’un marché à 40 milliards de dollars. Les commissions bancaires sont plus règlementées en Europe, mais Apple pourrait aussi se reposer une vraie mine d’or : la data.

Avec la dernière mise à jour d’iOS 9 disponible depuis ce 19 juillet, les utilisateurs d’iPhone et d’Apple Watch compatibles vont pouvoir ajouter leur carte dans le panneau de configuration. En revanche, le service de paiement sans contact n’est pas encore ouvert à tous. Pour l’instant, seules les Visa sont acceptées par le service et pour les banques et services suivants :
• Caisse d’Épargne ;
• Banque Populaire ;
• Endered (ticket restaurant) ;
• Carrefour.

Apple Pay France

La sécurité et la confidentialité font partie intégrante de la solution d’Apple Pay. Lorsque vous ajoutez votre carte Visa sur Apple Pay, vos informations de paiement ne sont pas stockées dans le téléphone ni dans les serveurs d’Apple. Visa génère un token unique pour ce paiement (le Device Account Number dans Apple Wallet), qui est assigné et stocké dans votre iPhone ou votre Apple Watch. Les informations liées à votre carte ne sont jamais partagées avec les commerçants.

Peu importe le montant, vous pouvez régler du bout du pouce en utilisant Touch ID pour sécuriser et autoriser le paiement. Beaucoup de commerçants acceptent des paiements mobiles dépassant 20€, si ce n’est pas le cas pour les cartes sans contact. Apple Pay pourra être aussi utilisé pour effectuer ses achats en ligne, de quoi accélérer le règlement sur un site, sans avoir à enregistrer ses moyens de paiements.

Source : Siècle Digital

Partager :

S’inscrire à la newsletter :