Carrefour transforme son programme Pass (fidélité avec carte de paiement) en club, dans lequel les clients sont invités à choisir une thématique de prédilection. Cuisine, famille, high tech, mode, etc. : promos personnalisées et conseils d’experts sont promis.

retailblog-carrefour

Le nouveau programme de fidélité s’appuie sur cinq thèmes différents pour créer des affinités avec les clients. Chacun trouvera ainsi, sur le site monclubpass.fr, un espace personnel en lien avec ses envies ou besoins.

Ceux qui optent pour « cuisine et vins » bénéficieront des conseils de Julie Andrieu, chroniqueuse gastronomique, ainsi que de 10% en bons d’achat sur tous les produits Reflets de France.

Les membres du programme « famille et loisirs » recevront chaque semaine des vidéos d’Elsa Grangier, chroniqueuse pour l’émission Maternelles (France 5) et fondatrice du site avisdemamans.com. Les 10% de remises seront alors offerts sur la MDD Tex enfants.

Les clients qui choisiront la thématique « maman et bambins » seront également conseillés par Elsa Grangier et recevront 10% sur les produits Carrefour Baby.

Pour les fans de « high tech et culture », Carrefour promet 5% de remise sur les livres (la simple remise légale ou au-delà ?) et 10% sur le multimédia MDD. Des articles du site begeek.fr et du magazine Carrefour Savoirs seront poussés sur l’espace en ligne des clients.

Enfin, pour ceux qui choisiront la thématique « mode et beauté », Carrefour s’associe aux sites bonnegueule.fr (mode masculine) et makemybeauty.com (blog beauté). Sans compter 10% de remise sur les MDD Tex et Cosmétiques Design Paris.

Au-delà de ces offres particulières, les clients bénéficieront également de promotions exclusives, de coupons personnalisés et des avantages classiques de la carte Pass (caisses réservées, journées Pass, remises partenaires, etc.).

Avec cette logique de club, Carrefour tente une nouvelle fois d’enrichir son programme de fidélité avec une dose de personnalisation.

Après avoir plusieurs fois monté des usines à gaz (« promolibre ») en visant l’idéal, autrement dit les promos vraiment choisies par les clients et non par les industriels, le distributeur opte aujourd’hui, plus sagement, pour une segmentation en cinq catégories de consommateurs, susceptibles de créer autant de communautés.

Inévitablement réducteur, forcément arbitraire, mais simple à comprendre et suffisant, on l’espère, pour renforcer l’affinité entre l’enseigne et ses clients. Encore faudra-t-il alimenter ce programme dans le temps, avec des conseils pertinents renouvelés au fil des semaines et des promotions vraiment ciblées.

 

Source : Linéaires

Partager :

S’inscrire à la newsletter :