Installée au sein de l’Innovation Lab du NRF Retail Big Show, qui s’est tenu à New York du 14 au 16 janvier 2018, FindMine a mis en avant la manière dont l’intelligence artificielle pouvait booster les ventes des marques et des enseignes de mode. Voici comment.

Créée aux Etats-Unis en juillet 2014 par Michelle Bacharach et Konstantin Itskov, FindMine est une application de recommandation de vêtements à destination des marques et des retailers de mode, alimentée par l’intelligence artificielle et le machine learning.

Le « matching » produit au service de la mode

FindMine se positionne sur le « matching » de produits. Leur technologie automatisée « Complete the Look » permet d’examiner le catalogue complet, fiches produits et descriptions incluses. Elle utilise ensuite le traitement du langage naturel (PNL) pour catégoriser le produit, ce qui lui permet de composer des tenues en accord avec les produits choisis. De cette manière, les retailers sont en mesure de proposer des looks complets de manière totalement automatisée et rapide.

« Avec des algorithmes, nous pouvons automatiser ce qui est normalement un processus lent et pénible« , explique Michelle Bacharach à L’Usine Digitale. « C’est très dur pour les retailers de capturer tous les produits qu’ils ont en stock et dans le catalogue et de les mettre en relation avec les produits qui peuvent s’accorder avec. On a automatisé le process« , ajoute Devon Safran, VP Sales.

Un partenariat avec American Eagle Outfitters

Là où la solution est la plus intéressante, c’est sur la reconnaissance d’image. Pour American Eagle Outfitters, FindMine est en effet allée plus loin. Si vous ne savez pas quoi porter avec votre nouvelle veste, il suffit d’envoyer une photo de celle-ci à l’enseigne via Facebook Messenger et la solution propose dans la seconde des produits similaires, ainsi que des vêtements et accessoires pour compléter le look. Le bouton « Acheter » redirige ensuite vers le site de la marque.

Pour la partie reconnaissance d’image, FindMine s’est alliée avec une autre start-up, Slyce, qui fait la recherche visuelle. Elle s’intègre ausis dans les chatbots, en partenariats avec Pandorabots.

Un levier de chiffre d’affaires

Les résultats sont prometteurs. Selon Michelle Bacharach : « Les clients dépensent ainsi 170% de plus lorsqu’ils voient les produits dans leur contexte« . Au total, cela permet d’augmenter le chiffre d’affaires des marques de 6%.

Objectif de FindMine : « Nous souhaitons être partout : sites e-commerce, applications mobile, Facebook, magasins…« , nous annonce Devon Safran qui indique aussi réfléchir à des applications avec la réalité virtuelle et la réalité augmentée. Mais rien n’est encore précis : « Nous étudions toutes les nouvelles technologies qui peuvent nous aider à améliorer notre solution« .

Démonstration de FindMine en vidéo

 

Source : L’usine digitale
Par : Stéphanie Mundubeltz-Gendron

Partager :

S’inscrire à la newsletter :