Rakuten France, Showroomprivé et BeautéPrivée prévoient de renouveler cette opération de promotions en ligne made in France en 2019.

Les French Days sont une réussite pour Rakuten France (Priceminister), Showroomprivé et BeautéPrivée, qui prévoient de renouveler en 2019 cette opération de promotions en ligne qui s’est déroulée du 27 avril au 1er mai et ressemble comme deux gouttes d’eau au Black Friday du mois de novembre.

Le premier jour, Rakuten France a vu son chiffre d’affaires croître de 45% en moyenne par rapport à une journée normale. « Ce sont de très bons chiffres pour une première » précise à LSA une porte-parole de l’entreprise. Sur toute la durée de l’opération, Showroomprivé et BeautéPrivée ont respectivement vu leur chiffre d’affaires décoller de 42 et 75% comparé à la même période en 2017. La part du mobile oscille entre 63% et 67% du chiffre d’affaires global réalisé par Showroomprivé.

Le nombre de visites était respectivement en hausse de 12 et 9% pour BeautéPrivée et Showroomprivé (qui a enregistré 9,5 millions de visites au total) sur toute la durée de l’opération par rapport à la même période en 2017. Sur le site de Rakuten France, il était en hausse de 35% le 27 avril (pic de l’audience, entre 7 et 10 heures en particulier) comparé à un jour lambda. Le 27 avril, BeautéPrivée enregistre une hausse de l’audience de 50% et Showroomprivé de 27%.

Best sellers

iPhone X, GoPro6, robot aspirateur Xiaomi, jeu vidéo Tekken 7 pour la PS4 : les produits électroniques grand public font partie des meilleures ventes de Rakuten France pour ces premiers French Days. Les articles qui se sont le mieux vendus sur la plateforme de Showroomprivé appartiennent à la catégorie du prêt-à-porter, avec en tête les top et les t-shirts ainsi que les chaussures de sport.

Le succès des French Days est palpable sur les réseaux sociaux. Brandwatch, société de monitoring de ces nouveaux canaux de communication, a scruté le net à la recherche du hashatg #FrenchDays pendant les cinq jours durant lesquels s’est déroulée l’opération. L’entreprise a comptabilisé plus de 238 000 mentions générées par 16 000 auteurs uniques, comme le montre l’image ci-dessous, tirée de l’étude.

71% des internautes qui ont échangé sur les réseaux sociaux autour des French Days sont des hommes et 29% des femmes. Ils sont intéressés en particulier par les jeux, le sport, la musique et la technologie, comme le montre le graphique ci-dessous.

Source : LSA CONSO
P
ar : LÉLIA DE MATHAREL

Partager :

S’inscrire à la newsletter :