CDiscount, filiale du Groupe Casino, et numéro 2 du e-commerce en France, relance cette année les « French Days ». L’événement, auquel participeront également Showroom Privé, Rue du Commerce, Fnac-Darty, Boulanger et La Redoute, se déroulera du 28 septembre au 1er octobre. 

En avril 2018, ces enseignes avaient déjà lancé les « French Days » qui avaient été un franc succès. En effet, les marques avaient toutes enregistré une progression du chiffre d’affaires comprise entre +50 et +100 en quatre jours. Si les entreprises ont choisi cette période, c’est parce que comme mars, avril et mai, les mois de septembre et d’octobre sont dans une période creuse.

Aujourd’hui, Emmanuel Grenier reconnaît que « tout le monde est en promo tout le temps ». Le but de cette opération est donc de donner des points de repères aux consommateurs, en fixant une date, et un nom dans leur esprit.

L’objectif de la marque est de proposer toujours plus d’offres. Il y a 20 ans, lors du lancement de la plateforme, CDiscount vendait des CD et des DVD. Aujourd’hui, l’enseigne propose 40 millions de références en ligne. En 2017, ils ont décidé de lancer des services, afin de répondre aux attentes des français. La première offre était CDiscount Énergie, l’offre d’énergie la moins chère du marché. Le 17 mai 2018, la marque a lancé CDiscount Voyages, en partenariat avec Maëva, Mister Fly, ou encore Camping.com. Ils proposent également une offre de loisirs, à travers une billetterie pour des parcs d’attractions, ou des événements sportifs.

Avec ses 18 millions de visiteurs uniques chaque mois, et ses nombreux partenaires, CDiscount a la capacité de proposer un panel d’offres très large aux consommateurs, que ce soit sur les produits, ou sur les services.

Propos tirés de l’interview d’Emmanuel Grenier, PDG de CDiscount, dans l’émission Innover pour le Commerce sur BFM Business.
Partager :

S’inscrire à la newsletter :