David Giraudeau, directeur général de La Mie Câline se positionne sur le futur de ses magasin. Digitalisation, nouveaux modes de consommation, restauration rapide… le magasin « nouvelle génération » est en préparation.

La Mie Câline, leader français des terminaux de cuisson se compose de 240 points de vente dont 95% en franchise. La société est actuellement en plein travail sur sa stratégie RSE et digitale.

Selon David Giraudeau, penser le magasin de demain veut dire prendre en compte les nouveaux moyens de transport des clients (vélos, scooters, trottinettes) par le biais de modifications du point de vente physique.

De plus, la transparence sur la provenance des produits et la fabrication intéresse de plus en plus le consommateur. L’enseigne va relayer toute l’information par le biais de son site internet.

A l’ère de la restauration rapide, la livraison devient très populaire. L’enseigne est en relation avec plusieurs services de livraison tels qu’Uber Eats mais cherche à développer son propre réseau logistique pour éviter des frais supplémentaires à ses clients.

Pour finir, cette transition veut mettre en avant la relation sociale présente dans le point de vente, la production française, et le savoir-faire.

Propos issus de l’interview de David Giraudeau, directeur général chez La Mie Câline, dans l’émission Innover pour le Commerce sur BFM Business.

Partager :

S’inscrire à la newsletter :