Après plusieurs années de difficultés, le groupe Cafom s’est décidé à mettre en vente Habitat. Il reste 36 magasins en propre et 39 en franchise…et des pertes de près de 30 millions d’euros. 

Le propriétaire d’Habitat s’est fait une raison. Après avoir essayé pendant des années de redresser Habitat, la Compagnie française d’outre-mer (CaFom) a officiellement mis en vente Habitat. Une annonce faite lors du dernier conseil d’Administration le 30 septembre. « L’objectif est de parvenir à une transaction dans les prochains mois », précise le communiqué. Sont à vendre donc les 36 magasins en propre (27 en France, 1 à Monaco, 5 en Espagne et 3 en Suisse) et 39 en franchise dans le monde. Ce qui représente un chiffre d’affaires de 109 millions d’euros, en hausse de 0,8%.

Pertes récurrentes

Dans le giron de Cafom depuis 2011, le 8 juillet exactement, Habitat essuie des pertes chaque année. Sur l’exercice 2018,  elles atteignent 28,8 millions d’euros, l’Ebitda s’inscrivant à -0,7 millions d’euros. Au premier semestre 2019, les pertes atteignent 5,4 millions d’euros. Plusieurs mesures de repli ont été prises : Habitat s’est retiré de Norvège au printemps 2018, puis a fermé six autres magasins en Allemagne dans la foulée. Entre-temps, en France, le marché du meuble s’est aussi retourné en 2018 avec un chiffre d’affaires en baisse de 2,7%.

Habitat en quelques chiffres

36 magasins en propre

39 magasins en franchise

109 millions d’euros de chiffre d’affaires

28,8 millions d’euros de pertes

Source : LSA

Partager :

S’inscrire à la newsletter :