Inauguré il y a vingt-deux ans, le Lafayette Maison, boulevard Haussmann à Paris, se refait une beauté sur trois étages et 3700 m2. Le meuble et la déco reviennent en force, à l’aide de 50 nouvelles marques. 

Après le Printemps il y a un an, c’est au tour des Galeries Lafayette de refaire leur espace maison. Situés au-dessus du Lafayette Gourmet, qui attire beaucoup de Parisiens, selon Alexandre Liot, le directeur général du navire amiral, les trois étages dévolus à la décoration avaient vieilli. »Nous n’avions plus l’offre qu’il fallait en décoration et en mobilier, commente celui qui préside désormais à l’avenir des magasins emblématiques du groupe.

Nous avons cassé les cloisons, rouvert les fenêtres qui étaient obstruées et fait rentrer 50 nouvelles marques ». Objectif : séduire à nouveau la clientèle parisienne à qui s’adresse ce nouveau magasin. 

Du meuble et de la déco

Parmi les nouveaux entrants, des marques très connues, comme Conran Shop qui a désormais son corner rive droite, mais aussi Cinna pour le mobilier haut de gamme, AMPM, qui appartient au même groupe depuis que les Galeries ont pris 51% de la Redoute, Yellow Corner, What the flower pour le végétal… Au total, les 3700 m2 présentent 190 marques. Les luminaires font leur retour pendant que d’autres familles, comme le linge de lit, ont vu leur superficie considérablement réduite. « Nous avons voulu éviter le côté une marque, un stand, en créant des galeries, qui permettent aussi d’avoir une présentation plus aérée », explique Amandine de Souza, à la tête du BHV et de l’espace maison pour les Galeries Lafayette.

Galerie des senteurs pour les bougies, galerie des grandes tables pour la vaisselle, galerie Héritage pour les articles culinaires, et un espace éphémère réservé à un invité qui change tous les mois et demi. En ce moment, Casa Lopez. 

Galop d’essai

La décision a été prise en novembre, le chantier a duré à peine six mois. « Il fallait aller vite, précise Alexandre Liot, dont la carrière est aussi fulgurante. Au rez-de-chaussée, le Lafayette Gourmet fonctionne très bien, avec une croissance à deux chiffres. Il y avait une dichotomie entre les deux ».

Sans préciser l’objectif de chiffre d’affaires pour la maison, on apprend que ce secteur est en-dessous de la norme fixée aux Galeries. L’investissement financier a été limité à 3 millions d’euros. En revanche, cela permet de s’entraîner avant la rénovation complète qui va concerner les autres magasins d’Haussmann et qui durera, elle, quatre années.

Les chiffres

3700 m2

190 marques, dont 50 nouvelles

3 millions d’euros d’investissement

Source : LSA
Par : Magali Picard


Partager :

S’inscrire à la newsletter :