La réalité augmentée à l’échelle du marketing mobile

À mesure que les capacités techniques de nos appareils évoluent, les données mobiles et la valeur des applications mobiles changent. En 2016 et 2017, de nombreux spécialistes du marketing mobile ont étendu leurs stratégies mobiles pour tirer parti à la fois de la fonctionnalité du podomètre et des wearables.

A mesure que nous entamerons 2018, les marketeurs commenceront à reconnaître le potentiel accru de la réalité augmentée (RA), mais aussi des nouveaux signaux de données fournis : par exemple, une application RA produisant une superposition amusante sur le visage où l’environnement de l’utilisateur fournit également aux marketeurs des informations sur les données de localisation.

Les spécialistes du marketing intelligent rechercheront non seulement des expériences utilisateurs étonnantes, mais aussi des moyens créatifs d’utiliser les nouvelles données produites par ces interactions.

Les enjeux de la fraude publicitaire en 2018

En 2018, les marketeurs vont dépenser plus que jamais en publicité mobile – surprenant, n’est-ce pas ?

Ce qui est stupéfiant c’est que les marketeurs acceptent la fraude publicitaire comme un coût, et augmentent les dépenses publicitaires en dépit de la fraude. Les marketeurs ne savent pas quels sont les différents types de fraude ou d’où viennent les mauvais acteurs, encore moins comment les arrêter, car la publicité mobile continue d’évoluer et de devenir plus sophistiquée, de même que la fraude.

Au cours de l’année qui vient, les publicitaires et les agences investiront davantage dans l’acquisition des connaissances, des compétences et des outils nécessaires pour lutter contre la fraude publicitaire mobile, ce qui augmente leur capacité à la comprendre et à minimiser son impact afin que les annonceurs obtiennent de meilleures performances de leurs campagnes. – en particulier avec l’arrivée de l’iPhone X – et les marketeurs qui sont mieux en mesure de lutter contre la fraude publicitaire mobile auront un avantage concurrentiel.

L’analyse prédictive des données marketing à 360°

Aujourd’hui, les marketeurs ont plus que jamais de meilleures perspectives quantitatives et qualitatives à 360 degrés, mais nos attentes quant à ces perspectives devraient changer avec le temps. Nous ne voulons pas seulement collecter des données plus nombreuses et de meilleure qualité, nous voulons également les comprendre et les utiliser pour améliorer les connaissances, les relations et les conversions de clients.

Dans un sens, nous sommes passés de la collecte de données à l’activation et à l’automatisation. Les entreprises les plus avancées d’aujourd’hui utilisent le mobile comme fil conducteur pour toutes les interactions avec les clients et récoltent les fruits de cet investissement dans des données marketing à 360 degrés.

Cependant, nous n’avons pas et ne pourrons jamais atteindre la perspicacité de client à 100%. Ce niveau d’intimité, de compréhension et d’activation n’est pas un point d’arrivée, mais un voyage vers des données plus nombreuses, meilleures et plus intelligentes.

L’essor des entreprises connectées, des appareils mobiles et des API robustes continue de révéler de nouvelles profondeurs de données à exploiter et des opportunités d’exploration. Les vrais gagnants en 2018 seront ceux qui construisent des entreprises axées sur la connaissance, en déplaçant les données de la collecte à l’activation…

Source : Comarketingnews
Par SARAH ROLLAND

Partager :

S’inscrire à la newsletter :