Monoprix a décidé de relancer son enseigne beauté Monop’ Beauty en rénovant le magasin de la rue des Abbesses à Paris. L’enseigne semble vouloir à nouveau parier sur la beauté comme axe de croissance, même si tous les autres magasins Monop’ Beauty ont été fermés. 

Monop’Beauty est mort, vive Monop’Beauty. Un à un, jusqu’au premier trimestre 2019, Monoprix a fermé les points de vente de son enseigne beauté. Il ne restait que celui de la rue des Abbesses à Montmartre. Lui aussi a été fermé début mai mais pour mieux rouvrir la semaine dernière, jeudi 13 juin 2019. 

Après six semaines de travaux, il arbore un nouveau concept. « Nous avons toujours cru en notre concept beauté. Nous sommes en train de chercher d’autres emplacements », annonce Sandrine Williamson, directrice de l’offre beauté de Monoprix.

Si l’enseigne a réellement cru à ce concept comme elle le soutient, pourquoi avoir fermé toutes les boutiques ? « Elles n’ont pas fermées, le groupe les a remplacé par des Naturalia Origins », assure Sandrine Williamson. Certes, certains magasins sont passés sous enseigne Naturalia dans le XVe arrondissement mais d’autres comme celui de République ont définitivement été fermés. Il est quand même difficile de comprendre la stratégie de l’enseigne… Le lancement par la direction de Franprix de l’enseigne beauté le drugstore parisien aurait-il avoir avec ce changement de cap ? En tout cas, Monoprix a bien l’intention de réaffirmer qu’en matière de beauté, dans le groupe Casino, il est un dénicheur de pépites.

Rencontre avec les marques

Hasard du calendrier, le jour de la réouverture du Monop’ Beauty des Abbesses, l’enseigne invitait tous les directeurs de magasins et les responsables mode/beauté à Paris pour leur présenter les principales nouveautés de son offre beauté. Les responsables de magasins ont pu découvrir de nouvelles marques comme Faith in Nature qui arrivera en septembre, les derniers succès à date du rayon comme Natura Siberica ou les capillaires Maui, les nouveautés bio et naturels comme Nae et Love Beauty and Planet ou encore les marques propres de Monoprix comme les parfums naturels Detox créé en partenariat avec la jeune marque 100bon.

« C’est très enrichissant pour les magasins de rencontrer les marques, de connaître leurs histoires, leurs atouts. Par exemple, ils ont pu échanger avec le nez qui a créé nos eaux de Cologne Détours. C’est important qu’ils connaissent et comprennent les marques pour ensuite bien les présenter aux clients », explique Sandrine Williamson. L’enseigne a l’intention de renouveler ce type d’événement. En parallèle du travail sur l’offre, elle poursuit la rénovation de ses rayons beauté. Une trentaine de magasins ont adopté le nouveau concept baptisé drugstore en début d’année.

Source : LSA
Par : Mirabelle Belloir

Partager :

S’inscrire à la newsletter :