Rue Vertbois, c’est une centaine de marques qui s’allient pour promouvoir le Made in France !

Un projet d’un nouveau genre a vu le jour rue de Vertbois à Paris : La rue du Made In France. Ce sont près de 100 marques venues de toute la France qui se rassemblent jusqu’au 15 juillet 2018 pour mieux se vendre.

Un tour de France et des savoir-faire français, voilà comment nous pouvons résumer l’offre de la rue du Made in France. Cette initiative a pour but de rapprocher le Made in France des français dont la demande est palpable.

Entre re-localisation, nombre impressionnant de Start-up (environ 10 000 pour 153 licornes à l’échelle mondiale), un tissu industriel français semble se reformer. On serait même tenté de penser que le Made in France est bien installé dans la distribution. Pourtant l’état des lieux ne reflette pas cette idée.

Un constat et des solutions

Il y a dans la grande distribution un paradoxe : l’offre est très abondante pour le consommateur, cependant, le Made in France peine à s’exprimer : « c’est de la chasse au trésor, explique Emilie Auvray, cofondatrice de l’Appartement Français, on doit fouiller sur internet, dans les boutiques et c’est difficile de les trouver ».

A cela, il faut ajouter une autre problématique, et pas des moindres : les marges. Elles sont beaucoup plus réduites que lorsque les produits sont fabriqués ailleurs. L’investissement sur des emplacements à forte visibilité est donc peu envisageable pour des nouvelles enseignes. Le noeud du problème réside donc dans le fossé entre la visibilité de l’offre Made in France et la clientèle.

C’est donc en partant de ce constat que l’idée de la rue du Made in France est née. Elle a pour business modèle, le collaboratif : c’est en se rassemblant que les marques françaises pourront s’offrir une véritable visibilité. « On a pas vocation à remplacer tous les produits du marché, on a juste vocation à apporter une offre diversifiée » assure Olivier Remoissonnet, dirigeant de la Brosserie Française.

Pour vendre du Made in France, il faut transmettre le savoir-faire, l’histoire qu’il y a derrière la fabrication. La transparence est la clé qui donne toute sa valeur au produit. Les engagements : des produits parfois bio, apportant des solutions liées au recyclage, respectant l’environnement, et bien évidemment favorisant la fabrication française sont aussi essentiels si les marques française veulent conquérir le coeur des acheteurs.

Pour plus d’informations : rendez-vous sur les site de la rue du Made in France

Propos tirés du débat entre Emilie Auvray et Olivier Remoissonnet dans Innover pour le commerce sur BFM Business

Partager :

S’inscrire à la newsletter :