Walmart acquiert la start-up Spatialand, qui a développé des outils logiciels permettant de transformer des contenus existants en contenus immersifs.

Grâce à ce savoir-faire, le géant de la distribution souhaite imaginer de nouvelles expériences d’achat en magasin et à domicile.

Walmart, le géant américain de la grande distribution, vient de faire l’acquisition de la start-up Spatialand spécialisée dans la création de contenus en réalité virtuelle pour un montant non dévoilé. Créée par Kim Cooper (une spécialiste du story telling et de la VR), la jeune pousse compte une dizaine de collaborateurs. Elle a notamment développé des outils logiciels qui permettent de transformer des contenus déjà existants en expériences en réalité virtuelle.

Les deux entreprises avaient déjà travaillé ensemble durant l’été 2017. Spatialand fait en effet partie de l’incubateur maison de Walmart baptisé Store No.8. La jeune pousse avait alors développé un projet pilote permettant aux utilisateurs de tester virtuellement des tentes comme s’ils étaient dans un vrai camping afin de juger si leurs tailles correspondaient à leurs attentes. Une expérience que propose d’ores et déjà Décathlon.

De nouvelles expériences d’achat en magasin… et à domicile

Le site américain Recode qui rapporte l’information ne précise pas la nature des projets sur lesquels Spatialand planchera. Ces derniers ne seront révélés que dans 12 à 18 mois, a indiqué Katie Finnegan, responsable de l’incubateur. On sait en revanche que la mission de Store No.8 est d’avancer sur des technologies qui ne seront déployées massivement auprès du grand public que d’ici cinq à dix ans. Le savoir-faire de Spatialand pourrait donc permettre à Walmart de créer de nouvelles expériences d’achat en magasin, mais aussi à domicile.

Ce n’est pas la première fois que Walmart s’intéresse à la réalité virtuelle. Le numéro 1 de la grande distribution s’était déjà rapproché de la start-up STRIVR Labs pour un tout autre usage : mettre au point un dispositif de formation en réalité virtuelle en complément de son programme traditionnel. Un projet pilote a débuté en janvier 2017 dans une trentaine de centres de formation du distributeur, avec un déploiement prévu dans les 200 Walmart Academy. 150 000 employés devraient passer par ce programme chaque année.

Source : Usine Digital
Par Juliette RAYNAL

Partager :

S’inscrire à la newsletter :