La solution de paiement Alipay du groupe Alibaba propose désormais un filtre améliorant la beauté des visages sur ses interfaces de reconnaissances faciales. L’objectif est de donner aux clients une meilleure image d’eux-mêmes au moment de payer.

Passer à la caisse n’est déjà pas un moment agréable, mais les clients chinois d’Alipay trouvent l’expérience de paiement par reconnaissance faciale encore plus angoissante. En cause ? L’image d’eux-mêmes que leur renvoie la caméra.

L’estime de soi mise à mal par la reconnaissance faciale

Alipay compte plus d’un milliard d’utilisateurs actifs par mois. La filiale du groupe Alibaba a recensé de nombreuses plaintes de ses clients. En effet, ces derniers estiment que l’image que leur présente la solution n’est pas à leur avantage. Selon un sondage mené par le portail d’informations Sina Technology, plus de 60% des personnes interrogées en Chine pensent qu’elles sont plus laides avec la méthode de paiement par reconnaissance faciale que sur un appareil photo ordinaire.

Il est facile d’imaginer les dommages causés à l’expérience client. Alipay a décidé de réagir… pour améliorer sa propre image mais auprès de ses utilisateurs. « Nous allons vous rendre encore plus jolie qu’avec une caméra de beauté. Je parie que vous serez impressionnée », a déclaré la société mardi 3 juillet sur Weibo, un réseau social chinois.

Le futur de l’expérience client ?

De nos jours, les médecins s’inquiètent de la montée de la demande pour faire de la chirurgie esthétique. On peut donc douter que cette solution soit bénéfique sur le long terme pour le mental des utilisateurs, à moins que l’embellissement ne soit fait subtilement. Si ces filtres deviennent la nouvelle norme beauté, il ne serait pas étonnant de voir les magasins de vêtement en équiper les cabines d’essayages et les miroirs sous prétexte d’améliorer l’expérience du consommateur…

Source : L’Usine digital
Par : Laurène Armandon

Partager :

S’inscrire à la newsletter :