La France compte 89 millions de touristes, dont 30 millions en Île-de-France. En 2017, 40 milliards d’euros de recettes ont été générés par le tourisme. Mais pour 2020, l’ambition gouvernementale est d’atteindre les 100 millions de touristes, pour une dépense évaluée à 50 milliards d’euros. 

L’enseigne Franprix cherche à attirer les touristes de la capitale grâce à des publicités ciblées, elle a donc fait appel à Capital Data pour mettre cette technique en place, qui lui a proposé sa solution : le « tourist tracker », qui se développe sur deux phases. Tout d’abord, elle va permettre d’identifier les touristes étrangers qui sont en séjour à Paris grâce à leur smartphone, afin de leur adresser des publicités sur les différents sites et applications (français ou étrangers), qu’ils vont parcourir tout au long de leur séjour. La deuxième phase, c’est la personnalisation. Une fois que les touristes sont touchés, il faut réussir à apporter une valeur ajoutée, quelque chose qui leur servira dans leur expérience touristique à Paris. Cette personnalisation est possible en fonction de la nationalité du touriste (en s’adressant à lui dans sa langue maternelle) mais également en fonction de l’heure de la journée.

 

Ce système est basé sur l’intelligence artificielle, et donc auto-apprenant. Les premiers résultats sont croissants, et le taux de clic est de 0,6%, ce qui est un bon score pour ce marché. Franprix a également pu constater que le flux de touristes internationaux avait augmenté dans leurs magasins.

 

En France, le shopping représente l’activité principale de 33% des touristes étrangers, notamment sur les achats de luxe. En partant de ce constat, l’entreprise Global Blue, leader mondial des services financiers à destination des touristes internationaux, s’est fixé comme objectif de rembourser la TVA à ces touristes. De nombreux pays pratiquent en effet la détaxe pour les touristes, pour avoir une politique d’attractivité.

 

Global Blue a donc inauguré cette semaine un lounge parisien rue Cambon. C’est un lieu de remboursement qui a pour but de transformer la détaxe en un moment agréable pour les touristes. Ce salon profite de sa localisation, en plein coeur du triangle du shopping, pour encourager les touristes à se rendre dans les boutiques partenaires (Longchamp, Guerlain, Tag Heuer…) et dépenser l’argent qu’ils ont tout juste récupéré de leur détaxe.

 

Global Blue est présent depuis 40 ans, dans 52 pays. Chaque année, l’entreprise réalise 35 millions de transactions dans le monde entier, ce qui leur a permis d’accumuler beaucoup de data. Comme Franprix, ils peuvent suivre le touriste dans son parcours, et leur transmettent des informations et de promotions via leurs applications mobiles.

 

Propos tirés du débat entre Nicolas Cassar, Directeur Marketing de Capital Data, et Yan Mortreux, Directeur Général France de Global Blue, dans l’émission Innover sur le Commerce, diffusée sur BFM Business
Partager :

S’inscrire à la newsletter :