Deux ans après le lancement de Facebook Marketplace, le réseau social insuffle de l’intelligence artificielle afin de simplifier l’expérience des vendeurs et des acheteurs aux Etats-Unis.

Alors que Facebook Marketplace fête ses deux ans, la société américaine a annoncé le 3 octobre 2018 le lancement de nouvelles fonctionnalités, aux Etats-Unis, faisant appel à l’intelligence artificielle. Concrètement, le réseau social permet aux vendeurs d’obtenir des suggestions de prix sur la base des prix des produits similaires récemment vendus sur la plateforme. L’outil est également capable de classer automatiquement le produit à vendre dans la catégorie la plus pertinente en fonction de la photo et de la description. Facebook Marketplace formule des recommandations de produits à l’aide de l’appareil photo. Cette fonctionnalité permet de prendre une photo d’un objet, puis de recevoir des suggestions de produits similaires mis en vente sur la marketplace. « A l’avenir, l’IA pourrait aider à simplifier des recherches telles que l’aménagement d’un intérieur, précise Deborah Liu, vice-présidente de Facebook Marketplace. Par exemple, on pourra télécharger une photo du salon et obtenir des suggestions sur les meubles à acheter en fonction de la disposition et de la surface de la pièce« .

Dans la continuité de Lumos et DeepText

Outre ces nouveautés, Facebook précise avoir beaucoup travaillé sur la sécurisation des échanges entre particuliers. L’intelligence artificielle peut être également employée pour détecter les contenus inappropriés et supprimer les éléments enfreignant les règles du réseau social grâce à de l’analyse d’images, de contenu et de contexte. Les acheteurs et les vendeurs pourront par ailleurs se noter mutuellement pour indiquer s’ils ont eu une bonne ou une mauvaise expérience, et laisser des commentaires sur les points à améliorer (temps de réponse, fiabilité…).

Depuis quelques mois, le réseau social multiplie les nouveautés sur Facebook Marketplace en termes d’expérience utilisateur. Les vendeurs ont ainsi la possibilité de faire sponsoriser leurs annonces. Sur la plateforme Messenger, l’IA est également utilisée pour traduire automatiquement les conversations émises en deux langues différentes. Depuis 2017, la société utilise un système de reconnaissance d’images baptisé Lumos, qui permet de proposer à l’acheteur des produits les plus proches en cas de rupture de stock d’une référence. DeepText est une fonctionnalité qui permet par ailleurs d’ajouter des mots-clés automatiques lorsque l’annonce publiée est laconique. « Aujourd’hui, plus d’un utilisateur du réseau sur trois aux Etats-Unis sur utilise Facebook Marketplace chaque mois, qu’il s’agisse de chaussures neuves, de vêtements pour bébés, de voitures ou d’appartements« , rappelle le réseau social. Un potentiel pour le réseau social qui mise beaucoup sur cette forme de monétisation.

La firme de Palo Alto doit néanmoins rattraper un certain retard sur eBay, qui développe ce type de fonctionnalités depuis 2017.

 

Partager :

S’inscrire à la newsletter :