Passer de « tout sous le même toit » à « tout pour mon client »

Pour réinventer le commerce physique et être la réponse aux nouvelles attentes des clients ( immédiateté, lien social, une offre exhaustive au travers des produits sains, de qualité et respectueux de l’environnement) Géant Casino lance un déploiement d’envergure de  » shop-in-shop » avec des marques invitées spécialistes, ou pureplayers internet, proposant chacun des aspérités, des expériences d’achats et des services différents.

« L’hypermarché de demain, c’est à la fois un magasin et un lieu de vie, à taille humaine, qui propose une gamme de produits et de services ciblés en fonction de la localisation ou de la typologie de clientèle. C’est dans cet esprit que nous avons pensé nos « shops-in-shop ». Ces boutiques de marques spécialistes viennent agrémenter notre offre. Elles permettent également d’amplifier notre stratégie multicanale déjà bien amorcée avec nos 57 showrooms Cdiscount installés sur tout le territoire.

Au travers de ce nouveau modèle d’hypermarchés nos clients vont pouvoir bénéficier des conseils et des produits de qualité de spécialistes tels que les bijoutiers Maty et Piery, et même l’enseigne « cousine » du Groupe Casino « …le Drugstore Parisien ».

Nous avons également repensé nos espaces Maison et Mode, avec notamment des collections capsules éditées en série limitées qui viennent enrichir régulièrement les assortiments. Nous permettons une seconde vie aux collections passées dans le cadre de nos espaces « Casino#destock’ ». Enfin, je suis fière que nos clients de Villeneuve Loubet puissent bénéficier de l’expertise d’opticiens diplômés dans notre boutique « Casino#optique ». Notre objectif en tant qu’enseigne responsable est de créer un espace d’achat vertueux pour nos clients ».  Présente Tina Schuler, Directrice Générale – Enseignes Géant Casino, Casino Supermarchés, Casino Proximités et Leader Price

L’avis de Nathalie Damery, Présidente, co-fondatrice de l’Obscoco : L’envie d’autre chose » Regard sur les transformations des hypermarchés

« Si les hypermarchés demeurent le format le plus fréquenté (94 % une fois par mois ou plus, 47 % une fois par semaine ou plus), ils conservent des atouts, et sont encore largement appréciés, de plus en plus de consommateurs aspirent à d’autres modèles, à d’autres formats et à d’autres offres. Car ces figures emblématiques de la modernisation et de la démocratisation du commerce à partir des années 60 n’apparaissent plus tout à fait en phase avec les mutations de la technologie, des modes de vie et de la concurrence. On se détourne de la consommation de masse au profit d’une consommation plus individualisée. Les explications sociologiques, technologiques et économiques convergent vers le désir de plus petit, plus horizontal, plus « à l’échelle » des besoins.

Aujourd’hui ce sont le proche, l’authentique, la réponse aux attentes particulières qui font rêver les consommateurs, qui motivent leur appétence. C’est l’envie d’autre chose. Les distributeurs ne s’y sont pas trompés et explorent de nouveaux modèles. Un nouveau cycle s’amorce. Place aux petites surfaces, aux commerces spécialisés, hyper-segmentés, au multi-canal, aux magasins de proximité, aux boutiques spécialisés … bref, à la précision de l’offre. Au-delà-de l’adaptation de l’offre et des formats aux nouvelles tendances, deux dimensions majeures sont recherchées et valorisées par les consommateurs. Il s’agit de la qualité et de la relation humaine. Dans un monde de plus en plus déshumanisé, la traçabilité, l’authenticité et la qualité des produits, le besoin de contacts humains, de conseils, sont devenus essentiels. L’expérience et le serviciel ; voici les maîtres mots du commerce de demain. »

Retrouvez en pièce jointe l’intégralité du dossier de presse  » Géant Casino lance ses shops in shop » .

Partager :

S’inscrire à la newsletter :