Cantonné à être commercialisé sur le marché chinois, l’assistant vocal intelligent du géant de l’e-commerce ne reconnait – pour l’instant – que le Mandarin. Avec cette initiative, Alibaba est en retard sur ses concurrents, notamment JD.com et Baidu.

C’était attendu depuis quelques semaines. Après Amazon Echo ou encore Google Home, c’est le géant chinois de l’e-commerce Alibaba qui se dote de son propre assistant vocal intelligent, qu’il a baptisé « Tianmao JinglingX1 ». Pour l’heure, le device n’est disponible qu’en Chine et ne reconnait que le Mandarin. La date officielle de sa mise en vente est fixée au 8 aout prochain.

Une fois n’est pas coutume, avec cet assistant vocal, Alibaba arrive plus tard que ses concurrents : le moteur de recherche leader sur le marché chinois Baidu commercialise déjà le Xiaoyu Zaijia, mais c’est aussi son principal challenger, l’e-commerçant JD.com, qui a un coup d’avance avec son assistant vocal LingLong Ding Dong.

S’il n’est pas le premier arrivé sur ce marché, Alibaba n’en nourrit pas moins l’espoir de prendre rapidement le leadership, et pour y parvenir, l’entreprise croit notamment en son expertise dans l’intelligence artificielle, la gestion de la data, et la portée de ses différentes plateformes de vente en ligne. Le groupe revendiquant en effet quelque 450 millions de clients en Chine.

Source: Isa

Partager :