L’expérience d’achat est au cœur de la transformation des points de vente. Elle est aujourd’hui nécessaire dés la vitrine dont le rôle se situe entre lisibilité de l’offre, valorisation de la marque et favorisation de l’engagement des passants.

L’Art est une émotion supplémentaire qui vient s’ajouter à une technique habile.

Cette citation de Charlie Chaplin s’applique parfaitement au monde des vitrines qui ne peuvent se contenter d’être seulement techniquement parfaites. Elles deviennent réellement fortes lorsqu’elles nous transportent dans un ailleurs. L’artiste apporte le supplément d’âme qui fait la différence. Ce besoin croissant d’émotion dans les points de vente explique la collaboration croissante avec les artistes. Voici quelques exemples de belles collaborations d’artistes avec des marques dans les vitrines :

Pour célébrer l’année du chien, les Galeries La Fayette commandent à l’artiste chinois l’artiste Song Xiewei une série d’oeuvres.

Il décore les 11 vitrines du grand magasin parisien avec une longue fresque brodée et colorée inspirée par les paysages du maître chinois du 12ème siècle Wang Ximeng.

Nature et Découvertes demande chaque mois à Bertrand de Miollis de créer une évasion colorée pour ses vitrines.

Pour le mois de février, pour mettre en scène pour mettre une nouvelle gamme de thés, il propose une immersion dans une jungle colorée et foisonnante.

L’artiste Maud Vantours s’expose chez Moët Hennessy.

Elle a imaginé une vitrine inédite pour Noël dernier en proposant une table garnie tout en papier découpé sous un angle chic et coloré. Homard, fruits, légumes, hamburgers, gâteaux : tout a été conçu grâce à du pliage et de la découpe de papiers colorés.

Davit Muradyan propose pour LaGalleria une mise ne scène des articles dans une véritable jungle ( Collection printemps été 2017) .

En 2016, l’artiste japonais Tokujin Yoshioka crée pour Hermès au Japon une vitrine aspirationnelle qui lie légèreté et simplicité 

Des écrans projettent l’image d’une actrice japonaise soufflant à intervalles réguliers sur un carré Hermés, le système ingénieux donnant cette illusion vient d’une soufflerie dissimulée, permettant aux foulards de voler à chaque expiration de l’actrice.

Quelques clés pour réussir ses vitrines:

1 – une belle histoire , pour étonner, transporter dans un univers. Choisir l’artiste qui vous convient! …

2 – une proposition visible ! Cela passe en premier lieu par les couleurs et la lumière

3 – …tout en restant cohérent avec l’identité de la marque

4 – Une mise en scène de quelques produits dans la vitrine en lien avec l’histoire… pas tout le magasin !

5 – un changement régulier de vitrine, pour continuer ç créer la surprise

6 – Capitaliser sur le digital qui offre de nouvelles opportunités de mise en scène

Source : LindedIn
Par : Bertrand de Miollis

Partager :

S’inscrire à la newsletter :