La marque streetwear HIPANDA installe son unique flagship store à Tokyo sur l’avenue Omotesando, réputée pour ses restaurants et boutiques de luxe.

Cette enseigne chinoise a été créée par l’artiste contemporain chinois JiJi. Le logo de la marque représente un panda « Pop Art » donc l’expression du visage rappelle les codes actuels de la jeunesse chinoise que l’artiste JiJi qualifie de « sarcastique, narcissique, fière et fluctuante ». L’enseigne propose de nombreux produits tels que des t-shirt, des sweat, des accessoires et des « toys » design.

Le flagship mêle art, mode, technologie et architecture en proposant un parcours en réalité augmentée. Partez à la recherche du Panda à travers votre smartphone dans une ambiance de maison hanté.

Le décor immersif propose des jeux de lumière dynamiques qui se reflètent au sol dans une salle noir à moitié recouverte de miroirs. Tout a été pensé pour gommer la distinction entre le virtuel et le réel.

Le 1er étage est dédié à la réalité augmentée. Un pièce entourée de miroir prend vie au travers de votre tablette, attirant l’œil sur la collection suspendue au centre. Les pandas sur les t-shirts s’animent, les cintres pivotent à 360 degrés, tout est fait pour nous immerger dans une sorte de jeu vidéo.

Au 2ème étage, la « PANDA GALLERY » propose une vitrine toute en longueur de looks de la marque dans une ambiance très particulière. On retrouve également une statue du panda égérie de la marque qui se dresse dans une cage vitrée qui se remplit de fumée.

Ce flagship se distingue de par son parcours client atypique. Un mélange entre le digital et le virtuel qui donne sens pour une expérience réussie.

Partager :

S’inscrire à la newsletter :