L’enseigne américaine de supermarchés Save Mart a ouvert à Modesto, sa ville d’origine en Californie, son magasin pilote. Save Mart est une enseigne reconnue pour son innovation. En effet, elle a été l’une des première à proposer des produits fraîchement coupés, un concept créatif dans les années 50.

La ville de Modesto est loin d’avoir été choisie au hasard. C’est dans cette même ville que l’enseigne a ouvert son premier magasin en 1952. Cette entreprise familiale a un profond encrage dans cette ville et  des relations de longue date avec les éleveurs et agriculteurs locaux.

Ce magasin propose de nombreuses innovations dans une ambiance très « locale » et industrielle en référence aux industries agricoles et manufacturières de la région.

Le « Tipping point », c’est le restaurant présent dans se supermarché. On y sert de la nourriture, du vin et une large sélection de bière tout au long de la journée. Le restaurant dispose d’une terrasse et d’un jardin entretenue par un club d’horticulture local. Les plats qui y sont préparés sont également disponibles sur un application américaine de livraison de repas (Doordash).

La « Fresh Valley » propose des fruits et légumes qui peuvent être coupés à la commande. Vous y trouverez aussi un guacamole maison et un bar à eaux infusées.

Toute une partie du magasin est destinées au vrac. On retrouve une large sélection de variétés de noix et même des machines pour réaliser son propre beurre de cacahuètes !

Chez Save Mart, même les surgelés sont proposés en vrac !

Le petit plus du supermarché, sa cave à bière. Le magasin dispose d’une pièce réfrigérée comprenant plus de 550 variétés de bières. C’est la plus grande sélection de la ville.

Pour finir, on retrouve dans le fond du magasin un espace où il est possible d’acheter toute sorte de viandes et de les faire cuire sur place devant vous ! Ces viandes sont accompagnées d’accompagnements chauds ou froids.

Retrouvez la chronique de Rodolphe Bonnasse, PDG de Cacom, sur le replay de BFM Business dans l’émission « Innover pour le commerce ».

Partager :

S’inscrire à la newsletter :