A Copenhague, Mecque de la nouvelle cuisine nordique, le chef Thomas Rode Andersen s’apprête à ouvrir un fast food inspiré du régime des hommes des cavernes

Le menu exclue ainsi les amidons, sucres raffinés et produits laitiers, et fait la part belle aux viandes, poissons, légumes et baies. Pizza et hot dog ne sont pas rayés de la carte, mais se composent de viande biologique, de légumes et d’assaisonnements sains. Andersen espère ainsi que son restaurant, qui ouvrira dans la capitale danoise, pourra motiver les clients à adopter une alternative saine au fast food classique.

Le chef valorise le défi que constitue cette cuisine aux règles strictes : « cuisiner un tournedos Rossini est terriblement facile. (…) Il est beaucoup plus compliqué de créer deux desserts sans sucre. »

Le régime paléolithique fait déjà fureur aux États-Unis, et Berlin déclare avoir le premier restaurant « paléo » en Europe, ouvert l’an passé.

Une illustration de plus de l’attrait croissant pour la naturalité et le caractère essentiel de l’alimentation.

Source : CCDessert

Partager :

S’inscrire à la newsletter :