Afin d’être au mieux de leur forme durant le blocus et les examens, les étudiants doivent changer leurs habitudes alimentaires. Grâce à l’action ‘Mangez malin!’, le discounter Lidl Belgique, en collaboration avec le professeur Patrick Mullie, compte les y aider.

« Une alimentation saine est essentielle »

« Les examens c’est du sport de haut niveau, comparable à un décathlon pour un athlète », explique le professeur de la VUB et expert alimentaire Partick Mullie. « Chaque examen, chaque compétition, que vous ayez 8, 18 ou 24 ans, nécessitent un entraînement intensif, afin d’atteindre une performance optimale. Pour ce faire, une alimentation saine est essentielle. Vous n’allez tout de même pas vous gaver de frites et de fricadelles avant de courir un 1500 m ? Il en va de même pour les examens. »
A la demande de Lidl, le professeur Mullie a interrogé quelque 350 étudiants (de 18 à 21 ans) sur leurs habitudes alimentaires. Cette enquête a révélé que quasi tous les répondants ne mangeaient pas de manière équilibrée. Ainsi 99% des étudiants mangent trop peu de fruits et 94% trop peu de légumes. La plupart des étudiants consomment trop de viande, de sodas, de sucre et d’acides gras saturés.

retailblog-lidl 2

L’action ‘Mangez malin!’

Le fer, le magnésium, le calcium, les vitamines C et B1 sont essentiels pour l’énergie et la faculté de concentration, afin de réaliser des performances optimales. Or ce sont précisément ces micronutriments qui semblent insuffisamment présents dans l’alimentation des étudiants. Il s’agirait surtout d’un manque de magnésium, de calcium et de vitamines B1.
C’est pourquoi le professeur Mullie a sélectionné pour Lidl une série de produits, facilement reconnaissables dans tous les supermarchés de la chaîne grâce au logo spécial ‘Mangez malin!’.
« Au travers de cette action ‘Mangez malin!’ nous démontrons que le choix d’une alimentation saine, pour mieux étudier et optimiser ses chances de réussir ses examens, est simple et ne coûte pas cher. Manger sain et malin durant toute une journée vous coûtera le prix d’un seul repas bon marché au restaurant », explique Pieterjan Rynwalt, porte-parole de Lidl.
« Une étude antérieure du professeur Mullie, pour le compte de Lidl, a démontré que des mesures facilitant l’accès à une alimentation saine, notamment le prix et le choix, motivent les étudiants à manger plus sain. »

 

Source : Retail Detail

Partager :

S’inscrire à la newsletter :