La dernière étude de l’ObSoCo sur le rapport des français aux formats commerciaux alimentaires révèle que les petites surfaces de proximité de la grande distribution sont moins appréciées que les commerces indépendants comme les boulangeries ou les boucheries.

Philippe Moati, cofondateur de l’ObSoCo, ne s’attendait pas du tout à un tel résultat. Les enseignes de proximité de la grande distribution sont mal évaluées, alors que l’on est dans un format urbain, dans une logique de convivialité et de praticité. De gros efforts ont été réalisés pour améliorer l’aménagement des magasins et la composition de l’offre. Toutefois, les consommateurs apprécient davantage les petits commerçants. Ces derniers véhiculent un imaginaire qui fait sans doute défaut aux enseignes de proximité.

L’enquête aborde, entre autres, la confiance et l’image qu’ont les consommateurs vis-à-vis de la grande distribution. Elle confirme que, malgré les efforts entrepris ces dernières années, les grandes surfaces, et en amont les grands industriels, sont victimes d’une défiance considérable. Les formats de proximité arrivent tout de même à trouver leur place dans des stratégies d’approvisionnement des consommateurs, notamment grâce à leurs avantages fonctionnels, mais il n’y a pas encore d’adhésion totale.

 

Les enseignes de proximité chez Carrefour

La proximité chez Carrefour, c’est 8 enseignes, pour 4.700 magasins de proximité. C’est le plus grand réseau d’enseignes de proximité en France. Avec le temps, ces enseignes sont devenues de vrais laboratoires d’innovation. Les chiffres de fréquentation de ces magasins sont significatifs. En un an, ces formats sont ceux qui ont connu la plus forte croissance, avec 3,5% d’augmentation. Carrefour a réalisé plusieurs enquêtes pour connaître les préférences de leurs clients en terme de formats de magasin. L’enseigne de proximité est celle qui ressort en tête, notamment grâce à sa praticité.

L’enseigne s’accorde toutefois avec l’ObSoCo sur le fait que les consommateurs valorisent davantage le commerce traditionnel. Leur objectif est donc d’intégrer une approche traditionnelle au sein de leurs magasins. Pour ce faire, Carrefour a lancé un nouveau concept : Carrefour City La Halle. Ce magasin, à l’esprit de halle marchande, proposera une approche traditionnelle de la boucherie, de la boulangerie, ou encore de la vente de fruits et légumes.

 

Propos issus du débat entre Phillipe Moati, cofondateur de l’ObSoCo, et Alexandre de Palmas, Directeur Exécutif Proximité de Carrefour, dans l’émission Innover pour le Commerce sur BFM Business.

Partager :

S’inscrire à la newsletter :