Depuis l’acquisition, en octobre 2013, de 51% d’Emporia Body Store par L’Oréal, les consommateurs brésiliens ont du attendre un an pour que The Body Shop arrive au Brésil.  Connu pour ses produits naturels à base de végétaux, The Body Shop semble être installé pour durer, avec l’ouverture de nouvelles boutiques et le passage rapide des anciens magasins Emporio Body Store vers la nouvelle marque.

retailblog-thebodyshop

« Nous prévoyons que toutes les boutiques Emporio Body Store deviendront The Body Shop courant 2015,  » explique Tobias Chanan, fondateur d’Emporio Body Store, devenu PDG de la nouvelle société après la fusion. Selon lui, l’idée est de garder le concept et l’atmosphère d’une boutique Emporium avec, dans tous les magasins, un mélange de produits des deux marques.

500 magasins en 5 ans

Bien que les intentions de L’Oréal concernant les investissements et les développements de produits au Brésil ne soient pas encore connues, The Body Shop a annoncé sa volonté de faire passer le nombre de magasins franchisés de 122 à 500 en cinq ans. « La marque est très bien accueillie et nous conduisons ce projet avec une attention particulière afin de prolonger la relation solide construite avec le marché et les consommateurs au cours de nos premiers mois au Brésil,  » poursuit Tobias Chanan.

Matières premières brésiliennes

Ce projet brésilien pourrait aussi être une excellente occasion d’accroitre l’utilisation de matières premières brésilienne par The Body Shop. La multinationale dispose actuellement de partenariats avec des communautés d’agriculteurs locaux, des artisans et des coopératives rurales dans plus de 20 pays, mais seuls deux ingrédients sont extraits de sol brésilien – l’huile de soja et l’huile de babassu – et les produits fabriqués à partir de ces matières premières ne sont pas encore disponibles au Brésil.

Une success story brésilienne

Réinventer son business model n’a jamais été un problème pour Tobias Chanan. Il a fondé Body Store en 1997. Il s’agissait alors d’un magasin spécialisé dans les produits cosmétiques importés, situé dans le centre commercial Iguatemi, à Porto Alegre. L’opération était alors possible grâce à un taux de change favorable et à la popularité dont jouissaient les produits internationaux auprès des consommateurs brésiliens dans les années 1990. Ce n’est qu’en 2001 que la marque est devenue Emporium – inspiré par un voyage en Californie, Tobias Chanan a décidé d’adopter un concept fait-main pour la fabrication de ses produits, ce qui reste la philosophie de l’entreprise à ce jour.

Dix ans plus tard, l’entrepreneur Helio Seibel ayant perçu le potentiel du concept Emporio Body Store a acquis 65% de la société. le nouvel actionnaire permet à l’entreprise de créer sa propre usine et de consolider son modèle de franchise. Avec des ventes s’élevant à 20 millions de reais brésiliens (6,3 millions d’euros) en 2012, Emporio Body Store est devenu un candidat au rachat intéressant pour The Body Shop, qui était déjà présent dans 60 pays dans le monde et étudiait les possibilité d’entrer sur le marché brésilien.

Les boutiques brésiliennes rejoignent ainsi plus de 3 000 magasins The Body Shop dans le monde. Tobias Chanan confirme que la marque continuera à se développer par la voie de la franchise, qui nécessite un investissement initial de plus de 400 000 reais (environ 127.000 euros) pour le franchisé.

 

Source : premiumbeautynews

Partager :

S’inscrire à la newsletter :