Prenez deux tendances porteuses : 1) le développement du format drive ; 2) l’attrait des consommateurs pour les produits régionaux. Mélangez… Vous obtenez un drive de produits régionaux !
C’est l’idée d’un ingénieur du sud de la France qui exploite 7 points de retrait sur Toulouse et ses environs. L’initiative est certes encore perfectible : offre insuffisante et absence « d’histoire » autour des produits (alors que c’est précisément le supplément d’âme potentiel des produits proposés). Mais directogourmet.com illustre bien le large champ des possibles ouvert par le drive, notamment en matière de vente directe et plus généralement en circuit court. A suivre donc…


Partager :

S’inscrire à la newsletter :