Leader du hard discount au Royaume-Uni avec un chiffre d’affaires de 7,4 milliards de livres sterling et 696 magasins, Aldi a bien l’intention de ne pas se faire rattraper par Lidl, numéro 2 avec un chiffre d’affaires de 5,3 milliards de livres sterling et 670 magasins. Et la bataille entre les deux enseignes allemandes se joue actuellement à Londres. Lidl a ainsi annoncé en juin dernier vouloir ouvrir une quarantaine de magasins dans l’agglomération londonienne d’ici 5 ans. Aldi a choisi de son côté de partir à la conquête de Londres avec un concept adapté aux besoins de la clientèle urbaine.

Ce magasin de proximité se nomme Aldi Local. Le premier magasin a ouvert en mars dernier dans le quartier de Balham. Il s’étend sur environ 600 m2. Côté architecture, Aldi Local souligne la volonté de montée en gamme de l’enseigne. La présentation est soignée, même dans les linéaires de cartons prêts-à-vendre. Un soin particulier a été apporté au rayon des vins et des bières qui est vraiment attractif. L’origine britannique de nombreux produits (viandes, œufs, lait…) est fortement mise en valeur et répond à une attente des consommateurs anglais. Un deuxième Aldi Local a été ouvert fin juin à Camden. Six magasins existants à Archway, Eastcote, Kingston, Kilburn, Tooting et Romford sont aussi en train de passer au concept Aldi Local. Selon Iri, au Royaume-Uni, Aldi aurait 7% part de marché contre 5,2% pour Lidl.

Source : LSA

Par : Mirabelle Belloir

Partager :

S’inscrire à la newsletter :