PUBLIÉ PAR MÉLANIE ROOSEN

 

Baptisée « Walk Mode », cette application créée par Samsung alerte les utilisateurs des dangers environnants, sans qu’ils n’aient besoin de lever le nez.

 

Disponible en Inde, Walk Mode est une application qui, en utilisant la caméra et le micro du smartphone, avertit l’utilisateur des obstacles potentiels à proximité lorsqu’il a les yeux rivés sur son téléphone.

Sur le papier, ça fonctionne, et l’application pourrait bien répondre à un vrai sujet de société : de plus en plus de piétons se font renverser parce qu’ils ne font pas attention à l’environnement qui les entoure, et les initiatives se multiplient pour répondre à ce comportement dangereux. BBDO Bangkok avait ainsi fait la promotion de l’application Safe&Sound Music Player, qui réduit le niveau sonore des casques audio aux abords des routes ; alors qu’en Chine certains trottoirs sont carrément réservés aux « phubbers », terme utilisé pour désigner les piétons qui restent les yeux vissés sur leurs écrans (et qui finissent par vous rentrer dedans).

Une appli qui détecte les obstacles alentours pourrait donc être une nouvelle étape pour adapter les villes aux nouveaux usages. Sauf qu’en réalité, c’est un peu raté : l’application se contente d’envoyer des notifications lorsque le piéton utilise son smartphone en marchant, et à l’inverse le « récompense » avec des badges lorsqu’il choisit de ne pas l’utiliser. En parallèle, un système de reconnaissance de klaxons (disponible sur Samsung uniquement), émet une alerte lorsqu’un véhicule klaxonne à proximité de l’utilisateur.

Peu d’utilité, donc… et malgré le bon score sur enregistré par Walk Mode sur Google Play, il semble que le succès ne soit pas franchement au rendez-vous : lancée en mai, l’application ne compte qu’ « entre 500 et 1 000 » téléchargements.

Si Samsung a raté son coup, il est à parier que d’autres initiatives comme celle-ci verront le jour : la ville intelligente devra s’adapter aux habitudes des habitants, qui ont l’air bien accros aux écrans…

Source: L’ADN

Partager :

S’inscrire à la newsletter :