Copenhague accueille depuis fin février le premier supermarché de produits destinés à finir aux ordures.

 

La princesse Marie de Danemark à l’inauguration du supermarché WeFood. (photo WeFood/Facebook)

La princesse Marie de Danemark à l’inauguration du supermarché WeFood. (photo WeFood/Facebook)

WeFood est le premier supermarché en son genre au Danemark et peut-être dans le monde dans le sens où il n’est pas seulement destiné aux faibles revenus mais à tous les consommateurs préoccupés par la quantité de déchets alimentaires produits par ce pays », a expliqué Per Bjerre, membre de Folkekirkens Nødhjælp (une ONG financée par l’Église du Danemark qui vient en aide aux personnes démunies), lors de l’inauguration de la grande surface, rapporte The Independent.

Fruits, légumes, viande mais aussi produits surgelés et aliments secs, WeFood propose des aliments qui auraient normalement dû finir à la poubelle, soit parce qu’ils ont dépassé la date limite de consommation soit parce qu’ils présentent un emballage endommagé. Le ticket de caisse, quant à lui, est censé être inférieur de 30 à 50% par rapport à celui d’un supermarché normal.

« Il est totalement ridicule que de la nourriture soit jetée. C’est mauvais pour l’environnement et pour le pouvoir d’achat des Danois. Un supermarché comme WeFood représente une étape importante dans la lutte contre le gaspillage alimentaire », a déclaré Eva Kjer Hansen, ministre danoise de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Pêche, avant d’ajouter :

Il reste encore beaucoup de règles qui ne participent en rien à la sécurité alimentaire mais représentent des obstacles au non-gaspillage des excédents de nourriture

La création de WeFood est l’aboutissement d’un projet initié il y a un an et d’une campagne de financement participatif qui a permis de lever un million de couronnes danoises (133 000 euros). Selon le site d’information The Local, c’est la modification des lois concernant la revente de produits dépassés qui a été la plus fastidieuse. À l’origine prévu à Nørrebro, quartier étudiant et « bobo » de Copenhague, WeFood a finalement ouvert sur l’île d’Amager en raison de ses loyers plus abordables.

Même s’il a réussi à réduire ses déchets alimentaires de près de 25% en cinq ans, le Danemark continue de jeter 700 000 tonnes de nourriture chaque année pour une population d’environ 5,7 millions d’habitants. À titre de comparaison, il est estimé qu’1,3 million de tonnes de nourriture sont gaspillées chaque année en France. Un chiffre voué à diminuer encore davantage depuis l’adoption par le parlement de la loi contre le gaspillage alimentaire obligeant les distributeurs à céder leurs invendus à des associations caritatives.

Source : 8è étage

Partager :

S’inscrire à la newsletter :