Et si la bannière publicitaire considérée pour beaucoup comme has-been et pourtant inévitable redevenait attrayante ? C’est le pari de cette start-up qui se définit comme une plate-forme de  » self serve display « …

Une startup nord-américaine permet à ses clients de modifier une annonce publicitaire qui ne fonctionne plus en moins de vingt-quatre heures. Alors bien sûr, Dispop ne dispose d’aucun service de mise aux enchères, mais sa réactivité de relooking de pubs Display étonne et pourrait rapidement faire des émules.

Mettre à jour sa campagne quand le message ne passe plus, lui redonner une seconde vie dès que la première expire son dernier souffle : Dispop pourrait bien avoir trouvé le point G des fantasmes d’annonceurs ! Comment ? Imaginez qu’en une journée, cette nouvelle plate-forme publicitaire en ligne vous informe de la baisse d’audience et d’engagement de votre campagne, puis qu’elle change complètement le design pour offrir à votre bandeau une cure de jouvence et le remettre dans le viseur du consommateur ! Last but not least, ce processus de rafraîchissement créatif dure autant que vous le voulez ! Séduisant non ?

 

Lancée en juin 2013 comme un service de design publicitaire crowsourcé, Dispop permet toujours à une marque de solliciter ses talents artistiques favoris au sein du vivier de designers mis à sa disposition. Mais depuis septembre 2013, la plate-forme laisse également ses clients y lancer leurs campagnes, en fixant un budget, ciblant une audience spécifique et surveillant les résultats au quotidien.

 

Un service en priorité réservé aux PME

C’est justement dans cette attention ultra réactive portée à la pertinence de la pub que Dispop abrite son nouveau produit d’appel. Considéré comme la base du ciblage de masse des Internautes, la pub Display manquait d’armes contre le déclin d’audience de campagnes qui ne fonctionnent plus. Dispop lui en amène une sur un plateau ! “ Les retours que nous avons eus après le lancement initial au début de l’été, indiquaient tous qu’il était trop compliqué pour nos clients de sourcer et d’optimiser les créations sur une plate-forme, et de faire courir la campagne sur une autre « , explique le CEO Ayal Ebert. « De plus, nos clients nous disaient aussi que le processus d’établissement et de gestion des campagnes d’annonces sur Google était extrêmement pénible » ajoute le patron de Dispop.

 

Et voilà donc comment trois mois après son arrivée sur un marché saturé, la startup de Big apple instigue un 180° dans sa stratégie commerciale. Fini les mastodontes aux budgets quasi indécents, elle se concentre désormais sur les petites et moyennes entreprises. Pour l’instant le succès est au rendez-vous : selon Ayal Ebert moins d’un mois après le lancement du nouveau service, sa plate-forme avait déjà assumé des campagnes pour plus de 150 clients, avec entre 20 et 30 nouvelle adhésions au quotidien.

 


source : influencia.net

Partager :

S’inscrire à la newsletter :