La compagnie aérienne KLM a lancé récemment son nouveau service “Meet & Seat“: en se connectant à leurs comptes Facebook et/ou LinkedIn, les passagers auront la possibilité de savoir qui prend l’avion avec eux et de choisir leurs voisins de sièges en fonction de leurs profils/centres d’intérêts sur une seat map directement sur le site de la compagnie.

http://www.youtube.com/watch?v=eL2lWn7oup4&feature=player_embedded

KLM n’est pas à son premier coup d’essai, cette initiative vient confirmer la volonté de la marque d’intégrer les médias sociaux au sein de sa stratégie de communication/relationnelle ; en témoignent la page Facebook (qui a fêté récemment son million de fans, la compagnie a d’ailleurs créé une vidéo de remerciement dédiée qu’elle a posté sur le wall), le compte officiel Twitter avec et ses quelques 230.000 followers où la marque engage la conversation avec ses clients et répond à leurs questions/demandes. La marque est également présente et anime régulièrement à travers du contenu son blog ainsi que ses espaces LinkedIn, YouTube ou encore Hyves.

Cette initiative qui vise à  rapprocher les clients selon leurs affinités n’est toutefois pas une première. Malaysia Airlines propose depuis plusieurs mois une application Facebook baptisée MHBuddy. Avec cette application, il est possible de voir qui, sur votre vol, est inscrit sur Facebook. Disposant de différents profils, libre à chacun de se placer à côté de qui il veut.

En France, la SNCF avait déjà mis en place, dès 2006, iDTGV andCo, avec, comme slogan :« Faites connaissance avant, vous aurez plus à partager à bord. » Dès la réservation sur Internet, les clients d’iDTGV peuvent déposer et consulter gratuitement les annonces et les profils des gens partageant leur trajet. Un service de modération systématique (avant publication des annonces et des profils) permet d’éviter les dérives, iDTGV andCO n’étant pas destiné à devenir un site de rencontres amoureuses !

Les voyageurs les plus joueurs pourront déplorer l’absence de hasard dans la rencontre, un facteur qui fait, entre autres, la richesse des voyages… D’autres ne manqueront pas de pointer que le système, qui prend en compte l’apparence physique des gens (à l’exception de ceux qui ne s’affichent pas en photo) peut donner lieu à des comportements discriminatoires.

Source : mashable et le monde.fr

Partager :

S’inscrire à la newsletter :