La chaîne de grands magasins Neiman Marcus et l’enseigne Target, n°2 de la distribution américaine se sont associées pour proposer une série exclusive de 50 articles de design conçus par 24 des plus grands designers et créateurs de mode.

Cette série est vendue dans tous les magasins des deux enseignes et sur leurs sites marchands. C’est Deux grands noms complémentaires qui ont groupé leurs forces. (leur association est plutôt inattendue car inimaginable en France, ce serait l’équivalent d’un partenariat Carrefour-Galeries Lafayette ou de Auchan -Printemps.)

Les 50 produits sont vendus pour une durée limitée à partir du 1er décembre. Les prix sont très accessibles. Certains produits sont proposés à partir de 7,99 $ jusqu’à 499,99 $ et la moyenne se situe aux environs de 50 à 60 $.

Les deux enseignes, parmi les plus créatives aux Etats-Unis, ont conçu un logo spécifique pour l’occasion. Le succès est assuré par la présence des plus grands designers comme Jacobs, Oscar de La Renta, Carolina Herrera, Diane Von Furstenberg… L’opération montre aussi la créativité dans l’offre, nécessaire aujourd’hui pour innover dans le retail. On imagine le travail réalisé en amont pour signer avec les 24 designers ! Leur mise en scène est remarquable avec un mini-portrait pour chacun d’entre eux.

L’offre produits est totalement en adéquation avec la période de Noël et c’est une mine d’or pour trouver de nouvelles idées de cadeaux. Le moment est très bien choisi. Avant les fêtes, il correspond à des ventes importantes mais surtout en démarrant le 1er décembre, l’opération relance l’intérêt (et les ventes ?) après les records réalisés cette année sur le Black Friday et le Cyber Monday.

Enfin, au-delà de l’offre, des canaux utilisés, de la communication, de l’image et du commerce, il existe un supplément de « sens ». Comme souvent aux Etats-Unis, on trouve aussi une dimension caritative avec une donation de 1 million de dollars au Council of Fashion Designers of America.

Source : E-marketing, Franck Rosenthal

Partager :

S’inscrire à la newsletter :