Avec ses campagnes #Actiontags, Chirpify intègre directement les hashtags dans les spots publicitaires. La Social TV modifie notre consommation de contenus audiovisuels, plus mobiles et plus interactifs. Pour les marques, ce nouveau levier d’engagement constitue un atout pour faire entrer les achats sociaux dans notre quotidien. 

actu_4240_image

Après le « je commente donc j’achète » et le « Giving Tuesday » 100% caritatif d’Eminem sur Twitter, Chirpify , la start-up spécialisée dans le processus d’achat sur les réseaux sociaux, renforce encore l’arsenal de la transaction sociale. Voilà désormais que le téléspectateur peut instantanément acheter le produit qu’il vient de voir dans un spot de pub, simplement en utilisant le hashtag affiché en bas de son écran. Lancée le 4 mars aux Etats-Unis, cette plate-forme inédite de conversation et d’achat online s’inscrit dans la continuité de la campagne #actionstags, qui fut opérationnelle de novembre 2013 à janvier 2014.

Concrètement, comment fonctionne cette nouvelle activation d’hashtag connectant les consommateurs avec leurs marques favorites ? L’annonceur inclut dans sa pub le hashtag spécifique de sa campagne, le consommateur lui, utilise Facebook, Instagram et Twitter pour répondre en temps réel et interagir avec la marque.

Si par exemple vous venez de lancer un nouveau bonbon, vous créez le hashtag #veux #nouveaubonbon et l’intégrez dans votre film publicitaire. S’il veut recevoir un échantillon gratuit ou acheter le produit, le consommateur a juste à poster sur l’un des trois réseaux sociaux en reprenant le hashtag dédié. Chirpify lui envoie alors le sésame par la poste une fois les informations nécessaires collectées.

4883

Que des cadors pour la première !

« C’est la première fois que du contenu télévisuel active une communication à double sens, où le consommateur peut immédiatement répondre et obtenir quelque chose en échange via un hashtag qu’il vient de voir à la télévision », explique Chris Teso, le CEO de Chirpify, dans une présentation transmise à INfluencia avant sa publication. « En utilisant le hashtag pour connecter les médias traditionnels et sociaux, les consommateurs peuvent commencer une relation directe de client à marque. »

Les médias sociaux, point de conversation ?

Les chiffres fournis par Chirpify attestent en effet d’un succès évident : 300 000 consommateurs sociaux se sont servis des #actionstags pour soit acheter ou obtenir l’échantillon d’un produit, soit accéder à une promotion et la valider, soit accéder à du contenu premium. En trois mois, l’opération a touché plus de 25 millions de comptes sociaux et une marque a même gagné 20 000 followers en moins d’une semaine sur Twitter. Il est intéressant de constater que plus de 60% des activations ont été faites sur support mobile, dont 65% avec iOS et 34% avec Android.

L’activation du hashtag permettait également de participer à un concours, de faire un don ou de souscrire à des activités proposées par la marque. Rien ne change pour la TV, tout cela y est également possible. Pour les marques, ce nouveau levier d’engagement fait-il des médias sociaux un point de conversation avec un grand « p » ? Le Senior Brand and Marketing Manager de chez Adidas, Jeremy Darlow, en est convaincu, comme il l’ a expliqué dans son bilan de l’opération. Ce qui est certain, c’est que #actionstags renforce la valeur et accroit les revenus tirés des efforts marketing des annonceurs. Autre certitude, la TV sociale et sa pertinence publicitaire s’incrustent discrètement mais sûrement dans notre quotidien.

Partager :

S’inscrire à la newsletter :