Après le e-commerce, le m-commerce (sur mobile), le f-commerce (sur Facebook), voici le t-commerce. C’est tout simplement du e-commerce sur la télé. La télé devenant un appareil connectable au même titre qu’un PC ou un smartphone, c’est assez logique de la voir se transformer en terminal d’achat. L’acte d’achat peut s’effectuer durant un programme télévisé. L’enseigne américaine Target (numéro 2 derrière Wal-Mart) a lancé cette semaine une mini-série baptisée « Falling for You ». Une sorte d’ « Un gars-Une fille » dans laquelle les accessoires de déco, les vêtements des acteurs, le mobilier, les produits de beauté proviennent en majorité des magasins Target. En tout ce sont une centaine de produits qui seront ainsi exposés durant les trois épisodes que comporte la mini-série. Durant l’épisode, pour les spectateurs équipés d’une télé connectée,  une barre verticale apparait sur le côté de l’écran qui offre la possibilité de partager le produit sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Pinterest) et de l’acheter.

Si Target est le premier à avoir dégainé sur le T-commerce, cela fait quelques mois que l’idée trotte dans les têtes des services R&D des grands distributeurs. IKEA, en lançant son modèle de télé Uppleva a présenté un concept d’achat en ligne depuis sa télévision avec l’allemand Connept.

Plus qu’un gadget marketing, le T-commerce pourrait donc bien bouleverser le commerce de demain… et le business model des fournisseurs de contenu.

Source : LSA

Partager :

S’inscrire à la newsletter :