Après l’apogée des AMAP,

une nouvelle forme de consommation responsable se met en place en Gironde, pour la première fois en France.

En effet, le premier concept de drive fermier ouvre ses portes. L’idée est d’une efficacité redoutable: joindre les avantages du modèle de vente « drive » (une commande de produits effectuée en amont, que le consommateur vient récupérer en voiture; ce modèle offre un gain de temps aux consommateurs et un véritable bénéfice en terme d’organisation logistique à l’enseigne de vente), et les avantages qualitatifs d’une consommation de produits frais locaux (avantages nutritionnels, environnementaux, meilleure rémunération des producteurs…).

La commande s’effectue en ligne, sans montant minimum d’achat. De plus, les prix de vente sont les mêmes que ceux pratiqués en direct sur les comptoirs d’exploitations.

Question diversité ? Pour l’instant, plus de 20 producteurs locaux se sont associés au projet et proposeront en plus des produits frais saisonniers, une large sélection de viandes et de denrées sèches ou en conserve afin de satisfaire la demande tout au long de l’année.

Point négatif, la fourchette d’ouverture du service drive est encore assez restreinte, et sera pour l’instant limitée au vendredi après-midi de 14h à 19h (ce qui limite du même coup le laps de temps ou la commande peut s’effectuer sur internet: mercredi soir dernier délai pour une récupération le vendredi suivant). Une piste d’amélioration reste donc ouverte afin de parfaire le concept.

La tendance vers le retailing CtoB (customer to business) se confirme et s’étend donc aux produits de l’agriculture responsable. Une initiative qui laisse entrevoir d’autres évolutions très intéressantes pour l’avenir du retail en France.

Pour de plus amples informations, rendez vous sur www.drive-fermier.fr/33

Partager :

S’inscrire à la newsletter :