Rutagao, l’entreprise de livraison à domicile de paniers à cuisiner 100% bio, vient d’annoncer une seconde levée de fonds de 1,8 million d’euros et s’entoure de cinq partenaires, dont Biocoop.

Rutabago vient d’annoncer une nouvelle levée de fonds de 1,8 million d’euros, après celle de 2017 (210 000 euros). L’entreprise de livraison de paniers à cuisiner 100 % bio s’entoure de cinq investisseurs, dont Biocoop, NovESS, la Fondation Daniel & Nina Carasso, Club Invest IDF et Lita.co. Cinq autres acteurs financiers et institutionnels ont également participé à l’instar de la Nef et la Région Ile-de-France. Rutabago a fait le choix de faire exclusivement appel à des acteurs de l’Economie Sociale et Solidaire. Avec cette levée de fonds, Rutabago va s’équiper d’un outil logistique plus performant et sécurisé pour accompagner sa croissance et renforcer sa communication.

Des synergies à attendre

Biocoop et NovESS sont les deux principaux actionnaires. Le leader de la distribution bio spécialisée, Biocoop, collabore depuis l’an passé avec Rutabago. En intégrant l’entreprise au capital, la coopérative a pour objectif de développer des synergies afin d’enrichir ses offres actuelles. Biocoop pourra ainsi partager avec Rutabago son expertise de sourcing produit, ainsi que son réseau de magasins. Quant à Rutabago, elle apportera à Biocoop son expertise sur les services, son agilité en tant que jeune entreprise digitale et innovante, ainsi que sa logistique de livraison à domicile dans toute la France. « Cet investissement renforce le partenariat déjà entamé entre Rutabago et Biocoop. Biocoop souhaite être précurseur sur les nouveaux modes de consommation bio et le rapprochement de Rutabago s’inscrit pleinement dans cette stratégie », déclare Clément Ben Hammou, responsable investissements et participations Biocoop.
Lancée en mai 2016, Rutabago connaît une croissance mensuelle moyenne à deux chiffres. Fin 2019, elle prévoit une progression annuelle de 200 % et se donne pour objectif en 2020 de livrer 1 million de repas bio en France.

Source : LSA

Partager :

S’inscrire à la newsletter :