Le shopper de demain est en train de faire évoluer les tendances alimentaires. Selon une étude réalisée par Harris Interactive auprès d’un échantillon de 1 000 Français du 12 au 21 octobre 2016, les consommateurs sont à la recherche d’une meilleure alimentation. Pour 63 % d’entre eux, respecter un équilibre alimentaire est important et cela est primordial pour 21 %. Alors que 81 % des sondés déclarent suivre une alimentation équilibrée au quotidien, seulement 14 % en sont convaincus.

15 % des sondés suivent un régime alimentaire

Capture d’écran 2017-03-02 à 10.18.51

Une sensibilité qui fait apparaitre de nouveaux styles alimentaires, même si les pratiques restent encore limitées. Par exemple, si 95 % connaissent le régime végétarien, seulement 5 % consomment, idem pour le sans gluten (93 % connaissent et 4 % pratiquent), le végan (88 % connaissent et 4 % pratiquent), le crudivore (54 % connaissent et 4 % pratiquent), le paléo (31 % connaissent et 4 % pratiquent), le flexitarien (25 % connaissent et 6 % pratiquent)… Mais de manière générale, 15 % des sondés affirment avoir un régime alimentaire. Des nouvelles habitudes en lien avec les crises alimentaires : 44 % des répondants ont changé leur consommation suites aux différents scandales. Et la confiance aux marques est désormais très faible car seulement 8 % ont recours aux sites internet des industriels.

Capture d’écran 2017-03-02 à 10.19.13

Une consommation de plus en plus responsable

Face à ces constats, les Français ont donc fait évoluer leur consommation. Les fruits & légumes (1/4 en consomment plus qu’il y a deux ans) et le poisson (20 % en consomment plus qu’il y a deux ans) sont plus souvent consommés et à l’inverse, on note une baisse de la viande (32 % déclarent en consommer moins qu’il y a deux ans), des biscuits, du lait (27 % de déconsommation), du vin… Les produits frais sont largement plébiscités à l’inverse des produits en conserve.

Par ailleurs, ces derniers se préoccupent du gaspillage alimentaire et sont très intéressés par les innovations produits sur les formats mini, le portionnable.

Enfin, si la part des achats réalisés en GMS est encore largement majoritaire, les circuits courts et les magasins bio sont privilégiés pour les fruits & légumes, les œufs, le fromage, les céréales. Par ailleurs, dans leur choix, les sondés prennent en compte la saisonnalité des produits, l’origine, l’absence de pesticides et d’OGM tout comme les antibiotiques.

Soucieux de leur alimentation, les Français interrogés estiment utile le système d’étiquetage nutritionnel qui les aiderait à mieux choisir leurs produits.

Capture d’écran 2017-03-02 à 10.19.39

Partager :

S’inscrire à la newsletter :