Distancé par Nike et Under Armour dans le domaine des applications sportives, Adidas se remet dans la course. La firme allemande a décidé d’acquérir Runtastic, une application dédiée à la pratique du sport, ce jeudi 6 août 2015.

000144744_5

220 millions d’euros. C’est la somme qu’a dû débourser le groupe Adidas pour acquérir Runtastic, une application mobile dédiée à la pratique du sport, comme on l’apprend dans un communiqué du 5 août 2015. Peu présent dans ce domaine, Adidas a à cœur de rattraper son retard sur Nike et son application Nike+, et sur l’américain Under Armour qui a acheté l’application MyFitnessPal en février dernier. Pour acquérir l’autrichien Runtastic, Adidas a racheté les parts que détenait le célèbre groupe de presse allemand Axel Springer, lui conférant la majorité du capital avec 50,1% des parts, ainsi que les parts restantes qui appartenaient aux fondateurs de l’application. Le géant de la presse allemande, Axel Springer, avait acquis Runtastic en octobre 2013, pour 22 millions d’euros via sa filiale Axel Springer Digital Ventures.

Une communauté de 70 millions de sportifs

L’application autrichienne créée en 2009, réuni une communauté de 70 millions de sportifs. Pour Adidas, c’est « le partenaire parfait qui comprend complètement le potentiel de la convergence du sport, du digital, et du data, dans un monde toujours connecté et en demande« . Un bon moyen pour Adidas de se renforcer sur ce marché, alors que la marque possédait déjà les deux applications MiCoach et Adidas Go.

Source : LSA

Partager :

S’inscrire à la newsletter :