L’e-commerçant n’est pas le seul à débarquer sur ce marché, bousculant les acteurs historiques, encore peu actifs.

Votre canapé bientôt livré chez vous, non pas par Conforama, mais par Amazon. Le géant américain de l’Internet se prépare à ouvrir une boutique de meubles sur son site amazon.fr. Un secteur important. Le meuble pèse en effet 9,54 milliards d’euros en France, même s’il a reculé, en 2012, de 3 %, après deux années de croissance consécutives.

«Amazon vend déjà quelques meubles via des acteurs externes sur son site, mais il recrute actuellement des acheteurs pour se lancer en propre», explique un connaisseur du groupe ultradiscret. En Grande-Bretagne et en Allemagne, le premier et le deuxième marché de l’ameublement en Europe, et dans son pays d’origine, la société américaine est déjà bien présente sur cette catégorie.

Amazon fait ainsi son entrée dans le cour des acteurs historiques du secteur comme Ikea et autres But, qui cherchent encore à se faire une place parmi les spécialistes du e-commerce comme Cdiscount. Cette arrivée pourrait bien provoquer une redistribution des cartes… et des parts de marché.

Source : Le Figaro

 

Partager :

S’inscrire à la newsletter :