Avec le développement de la voiture connectée, des magasins virtuels… et plus de la moitié des consommateurs déjà équipés de smartphones, se développent de nouvelles formes de vente en mobilité, hors surface de vente et domicile.

LA VOITURE, NOUVEAU MÉDIA DE VENTE ?

Le R-Link Store de Renault associé à un wallet permet déjà d’acheter des applications depuis l’écran situé dans le véhicule. Et ce n’est qu’un début. Les achats de produits de divertissement pour les passagers vont se généraliser grâce aux plateformes de contenus embarqués. Les offres géo-localisées des commerçants vont trouver à travers cet écran un canal qui parait naturel. La voiture connectée sera également capable de mesurer le nombre de kilomètres parcourus sans « boitier compteur » à installer et permettra un déploiement facilité des contrats d’assurance « Pay as you drive ».

DES MAGASINS VIRTUELS PLACÉS SUR LES TRAJETS DES CONSOMMATEURS

Les magasins virtuels ou murs de vente placés dans des zones de flux (gares ou aéroport par exemple) vont modifier le parcours d’achat de certains produits courants. Le consommateur pourra faire ses courses dans sa gare de départ et se faire livrer à domicile, ou faire un retrait à sa gare d’arrivée ou dans son drive habituel.

Carrefour a mené en ce sens une opération pilote en gare de Lyon Part Dieu : un cube recouvert de photos de produits dont les clients pouvaient scanner le code barre pour constituer leurs listes de courses. Une expérience qui rejoint celles de Delhaize en gare de Bruxelles ou de Tesco dans le métro de Séoul.

Oberthur Technologies a développé en ce sens une offre de services mobiles sécuriséss’appuyant sur la technologie NFC, en démonstration dans l’Espace Smart Shopping au Salon Cartes.

INTÉGRER LE PAIEMENT DANS CES NOUVEAUX PARCOURS

A magasin virtuel, paiement dématérialisé. S’il suffit de scanner un code barre ou un QR code pour acheter un produit, la phase de paiement doit elle aussi être simple, rapide… et totalement sécurisée. Un territoire de développement pour les wallets ?

Source : LSA

Partager :

S’inscrire à la newsletter :