La livraison collaborative a séduit quelques adhérents E.Leclerc depuis près de deux ans. Plusieurs directeurs de magasin proposent les services de Shopopop pour livrer à domicile depuis le drive les clients qui le souhaitent. Le service est facturé 9 € et devient gratuit au-delà de 149 € d’achats. La demande de livraison s’opère sur le site de la jeune pousse, qui a fédéré une communauté de particuliers-livreurs. Mais, depuis octobre 2018, le sujet a pris une autre ampleur au sein du mouvement. La direction de l’innovation a décidé de lancer un test plus formel avec une intégration du service sur son site. Six drives de la Scaouest, centrale d’achats située en Bretagne, ont servi de pilotes. Le site Leclerc­Drive.fr a été dupliqué avec une URL dédiée à la livraison à domicile. « Le test a permis d’appréhender le service et de tester l’appétence client« , indique Johan Ricaut, fondateur de Shopopop.

Les premiers retours sont positifs. Entre 15 et 33 % des clients drive ont migré vers la livraison. Le service a également généré du trafic en attirant de nouveaux clients. Et le panier moyen augmente en moyenne de 20 à 30 % avec la livraison.

Le projet est désormais entre les mains d’Infomil, la filiale informatique du mouvement, pour passer à l’échelle supérieure et mieux intégrer le service dans le portail d’E. Leclerc. L’adresse E. Leclerc Chez Moi utilisée pour le service de livraison parisien pourrait servir d’ombrelle. Parallèlement, Shopopop travaille sur une solution technique pour rassurer le client quant au respect de la chaîne du froid, par exemple en lui indiquant le temps mis entre la récupération des sacs et la remise en mains propres.

Source : LSA

Partager :

S’inscrire à la newsletter :