Quelques mois après le lancement de la fonctionnalité shopping, le réseau social Instagram, propriété de Facebook, travaillerait aux Etats-Unis sur une application mobile autonome baptisée IG Shopping, dédiée à la vente en ligne.

L’information est au conditionnel, bien que sa source provienne d’Instagram. Le réseau social travaillerait sur une application autonome afin de permettre à ses utilisateurs d’acheter en ligne, selon un article publié sur le site The Verge et daté du 4 septembre 2018. Baptisée IG Shopping, elle permettrait aux commerçants présents sur la plateforme de vendre directement leurs produits. Si le réseau social n’a jamais caché son intérêt pour la vente en ligne, il se limite pour le moment à l’ajout de fonctionnalités in-app, comme la fonction Shopping qui permet à un utilisateur qui a tapoté sur l’image d’un produit d’afficher le prix puis d’être redirigé vers le site marchand d’une marque. Le dispositif est limité à cinq produits par photo. Testée en France auprès de quelques marchands comme Sephora, Clarins, La Redoute, Birchbox et Le Slip Français, cette fonctionnalité a peut-être fait figure de première étape dans le développement d’une vraie plateforme de commerce en ligne.

Si de nouveaux outils à destination des professionnels sont progressivement apparus, Instagram a cependant toujours privilégié l’aspect immersif à la fonction d’achat, s’affirmant depuis sa création comme un intermédiaire entre une marque et ses clients. Pour le moment, les marques utilisent le réseau social pour valoriser leur marque et leurs produits, annoncer des événements commerciaux ou encore recruter les influenceurs stars du réseau social.

Créé en 2010 par Kevin Systrom et Michel Mike Krieger, Instagram revendique un milliard d’utilisateurs, parmi lesquels 25 millions de professionnels et 2 millions d’annonceurs, selon la maison-mère Facebook. En juin 2017, le deuxième réseau social au monde – derrière Facebook – avait tenu son premier salon grand public en conviant une cinquantaine de marques. Instagram avait alors indiqué que 80% de ses utilisateurs suivaient au moins une entreprise sur la plateforme et que 60% confiaient avoir découvert un produit ou service sur son réseau.

Source : LSA Conso     
Par :  Aude Chardenon

Partager :

S’inscrire à la newsletter :