Tns Sofres, au sein de son étude Mobile Life, vient de publier les dernier chiffres en date concernant le phénomène du showrooming (l’essayage ou l’examen par le shopper d’un produit en magasin, sans l’acheter sur place).

Un tiers des consommateurs mondiaux ont adopté cette pratique, qui tend inévitablement vers la généralisation, à tous les âges, et plus intéressant encore : à tous les types d’achat (du moins impliquant au plus impliquant).

Man scanning bottle in supermarket via his cell phone

 

Le mobile est l’outil privilégié des showroomers, la plupart du temps, il est utilisé pour comparer les prix (31%); obtenir un avis tiers (25%); prendre le produit en photo (23%); regarder des informations sur le produit (15%); vérifier la disponibilité dans un autre magasin (14%); comparer avec une commande en ligne (14%).

Comme nous l’écrivons souvent sur ce blog, et contrairement aux idées reçues, l’usage du mobile en magasin est une opportunité pour les enseignes. L’opportunité de proposer des interactions nouvelles, ou du moins de s’inscrire dans les nouvelles interactions du consommateur et de son entourage social (qui comprend non seulement sa famille, ses amis, ses proches… mais aussi l’ensemble de ses contacts sur les réseaux sociaux, forums et blogs…).

Ainsi, les consommateurs sont :

36% à souhaiter scanner un QR code en magasin ; 31% à souhaiter une application mobile pour mieux se déplacer en magasin ; 30% sont intéressés par le paiement via mobile et aimeraient recevoir des promotions ciblées lorsqu’ils passent devant un produit…etc

Ainsi, les consommateurs sont eux même de plus en plus favorables à l’appropriation, par les enseignes, du média  » mobile « … qui a parlé d’opportunité ?

Partager :

S’inscrire à la newsletter :