Cette 108e édition du Retail’s Big Show de la NRF, qui s’est déroulée du 13 au 15 janvier 2019, ne déroge pas à la règle : le salon mondial de la distribution dévoile les tendances du commerce de demain. Découvrez les trois thématiques phares repérées sur le salon.

La robotisation à plus grande échelle en magasin et en entrepôt

Cette année, à travers les allées du salon, de nombreux éditeurs et start-up présentent des cas concrets d’usage de robots en entrepôt mais aussi en magasin. « Nous voyons en effet une vraie avancée sur la robotisation et la robotique, souligne Arnaud Cartigny, vice-président en charge des activités Retail et Luxe de CGI Business Consulting. Cette tendance apparaissait déjà l’an dernier, mais cela a mûri avec de véritables expérimentations de la part des retailers jusqu’à des déploiements à grande échelle en entrepôt et en magasin comme Walmart qui teste des robots dans 50 magasins aux États-Unis avec Bossa Nova Robotics. » Ces robots scannent les étagères trois fois par jour dans les magasins Walmart, où elles fournissent aux directeurs des mises à jour des stocks et les alertent quand les articles qui doivent être réapprovisionnés. 

Dans le « Innovation Lab » du salon de la National Retail Federation, parmi les start-up repérées, Badger Technologies. En parcourant les rayons des magasins, ces robots autonomes collectent de la donnée, et identifient les risques de sécurité grâce à des logiciels d’analyse. Concrètement, le robot est capable de tracker un produit manquant dans un rayon en lisant les étiquettes des produits pour reconnaître quand les stocks sont en baisse et de signaler les articles mal étiquetés ou un merchandising non respecté et peut jusqu’à détecter la saleté d’un sol !

 

 

La mobilité en magasin

Amazon Go a frappé un grand coup dans l’encaissement sans contact en magasin. Dans cette continuité, les retailers sont à la recherche de nouveaux modes d’encaissement sans contact pour gommer cet irritant du parcours d’achat. « Nous voyons une évolution dans la façon de gérer cet acte d’encaissement comme l’encaissement sur mobile, une réponse actuelle des détaillants », note Arnaud Cartigny, vice-président en charge des activités Retail et Luxe de CGI Business Consulting. Les caisses sans vendeurs et les caisses sans file d’attente deviennent de plus en plus importantes chez les retailers. Tous cherchent à offrir un moyen novateur de rendre l’expérience client plus efficace et simplifiée, en intégrant les moyens d’achat dans le processus d’achat lui-même.

Exemple, avec le caddie intelligent de la jeune pousse Caper, celui-ci équipé de scanners et d’un écran tactile peut scanner et traiter les paiements, ainsi que faire de la publicité pour les produits et aider les acheteurs dans le magasin avec le petit écran tactile sur le dessus du caddie. Ces chariots autonomes sont actuellement à l’essai chez deux retailers à New York. Caper a l’intention de simplifier davantage l’expérience d’achat en utilisant des caméras et des capteurs de poids dans les chariots pour reconnaître automatiquement les produits lorsqu’ils sont ajoutés. Cette version est actuellement à l’essai dans certains rayons de ses deux magasins pilotes.

Quant aux entreprises spécialisées dans les terminaux de point de vente comme NCR ou Toshiba, elles intègrent à présent de nouvelles fonctionnalités dans le self checkout en proposant de la reconnaissance visuelle d’articles.

 

 

Le réenchantement de l’expérience client en magasin grâce à la data

Beaucoup de solutions sont proposées pour réenchanter l’expérience client en magasin grâce à la data aussi bien pour le client que le collaborateur. « Un gap a été passé, nous savons à présent utiliser une masse de data avec des algorithmes pour réaliser de la personnalisation voire de l’hyperpersonnalisation de la relation client, analyse Arnaud Cartigny, vice-président en charge des activités Retail et Luxe de CGI Business Consulting. Cela contribue à une meilleure expérience client en magasin et donc à pouvoir se différencier des pure players. »

Spécialisée dans les technologies innovantes, Zebra vient de signer avec le distributeur américain Walgreens pour déployer dans l’ensemble de ses magasins américains des smartphones vendeurs. L’objectif étant de permettre aux collaborateurs d’avoir accès à une masse importante de données en temps réel afin de mieux renseigner les clients.« Vous avez également de nombreuses solutions de miroir connecté/intelligence basée sur de la reconnaissance faciale sur le salon, note Arnaud Cartigny de CGI. Elles ont toutes pour point commun une meilleure personnalisation des produits grâce à la date et à de l’intelligence artificielle. »

 

Source : Ecommercemag.fr
Par Dalila Bouaziz

Partager :

S’inscrire à la newsletter :