Avec plus de 30 millions de fans sur sa page Facebook, Walmart est  le premier distributeur au monde en terme d’influence sur le réseau social. 

walmart - facebook22

A titre de comparaison le champion français Monoprix n’en compte pas plus de 600.000, Intermarché dépasse lentement le million (en comptant les pages annexes thématiques), Tesco (pourtant très porté sur les nouvelles technologies) n’en compte que 1,2 million et enfin Carrefour, le numéro 2 mondial de l’alimentaire a du mal à suivre la cadence avec moins de 500.000. Ces chiffres nous prouvent simplement le réel succès de Walmart sur le réseau social.

Comment le géant américain s’y est pris? D’abord concernant le contenu. Que poste les community managers de Walmart sur leur mur? Plus de 85% de contenu sous forme d’images ou de vidéo. Avec dans le détail:

45% des posts concernent les produits que l’enseigne souhaite mettre en avant en fonction des saisons et des événements (comme des drapeaux à l’occasion de la fête nationale) . Mais Walmart ne met quasiment jamais la marque du produit en avant. Ici la seule « star » c’est le distributeur.

17% de contenu qui « buzze » et qui n’ont souvent rien à voir avec l’enseigne comme des vidéos spectaculaires, des photos d’animaux mignons et autres et ce afin de tisser un lien de sympathie avec les fans. Du contenu que lesdits fans auront qui plus est tendance à partager, ce qui génère du « buzz » autours de la marque…

15% des astuces et des conseils d’utilisation de produits.

13% des interactions avec les fans que ce soit sous forme de sondage (« quelle cuisson préférez-vous pour votre viande? ») ou de matchs (« préférez-vous le T-shirt de droite ou celui de gauche? »). Avec à chaque fois l’obligation pour les participants de devenir fan de la page Facebook de Walmart.

10% de posts de sensibilisation à des causes: recyclage, dons à des associations… Histoire des soigner l’image d’une entreprise régulièrement écornée (souvent à juste titre) dans les médias.

Pour résumer, la page Facebook est un minutieux dosage de mise en avant des produits, de valorisation de la marque et de contenu insolite. On crée de l’empathie sans donner l’impression qu’on veut vendre à tout prix.

Partager :

S’inscrire à la newsletter :