Et si le digital était la solution pour éviter le gaspillage alimentaire ? Frigo Magic a remporté la start-up battle du West Web Festival ce vendredi 14 juillet 2017 à Carhaix, en Bretagne.

 

C’est finalement la start-up rennaise Frigo Magic qui a séduit Axelle Lemaire, jurée de la finale du start-up battle du West Web Festival organisé par l’accélérateur brestois West Web Valley. L’ancienne secrétaire d’État chargée du numérique a plébiscité l’application mobile, développée par Christophe Boisselier et Sébastien Burel, respectivement sommelier restaurateur et ingénieur informaticien. « Nous proposons aux utilisateurs des recettes de cuisine faciles et rapides à préparer selon les produits dont ils disposent dans leur frigo et de leurs placards. L’objectif ? Réduire le gaspillage alimentaire« , résument les deux entrepreneurs qui s’étaient associés à Olivier Clanchin, le président du groupe Triballat, au lancement de la start-up en avril 2015.

DE LA VISIBILITÉ POUR LES MARQUES

Gratuite, l’application recense 1 600 recettes et cumule 500 000 téléchargements. Frigo Magic fonde son modèle économique sur le placement produit. La start-up propose aux entreprises de l’agroalimentaire d’illustrer les produits cités dans les recettes par les packshots de leurs gammes. « Pour les utilisateurs, ce système est moins intrusif que les bandeaux publicitaires. Nous avons aujourd’hui une trentaine de marques clientes comme Le Gall, La Trinitaine ou encore Coreff. Et nous venons d’être labellisés Produit en Bretagne, ce qui va nous permettre de mieux nous faire connaître auprès de cet écosystème« , précise Christophe Boisselier, qui vise la rentabilité pour 2019.

LE POTENTIEL DES DATAS

En misant sur le potentiel des datas, Frigo Magic entend aller encore plus loin.  « L’application nous permet d’agréger des données sur les habitudes de consommation de nos utilisateurs, les recettes qu’ils réalisent… On totalise environ 120 millions de données que nous allons pouvoir commercialiser aux industriels de l’agroalimentaire« , affirme Christophe Boisselier, qui compte recruter un data-scientist. Coté utilisateurs, de nouvelles fonctionnalités sont envisagées comme de l’analyse prédictive pour aider à la constitution d’une liste de courses. Frigo Magic travaille également à l’intégration de son application au sein des plateformes de messageries instantanées comme les bots de Messenger.

UNE LEVÉE DE FONDS DE 100 000 €

Pour accompagner son développement, la start-up rennaise vient de boucler une levée de fonds de 100 000 euros. « Il s’agit d’une opération en love-money. Cela va nous permettre d’étoffer notre équipe avec le recrutement d’un community-manager et d’un commercial. » Sur la plateforme bretonne Gwenneg, Frigo Magic avait réuni 4 460 € en septembre 2016 afin de financer de courtes vidéos publicitaires. La start-up entend réaliser une levée de fonds plus importante, d’environ 500 000 € courant 2018.

Partager :

S’inscrire à la newsletter :