Visa Europe profite de son partenariat avec le championnat FIA Formule E, pour lancer une exposition itinérante du 7 au 23 avril 2016. Paiement mobile, objets connectés, biométrie : le spécialiste du paiement y dévoile ses dernières innovations. Partenaire de Visa, Morpho (Safran) en profite pour proposer deux démonstrations. Objectif : sensibiliser le public aux paiements du futur.

Visa Europe profite de son partenariat avec le championnat FIA Formule E pour exposer les solutions de paiement de demain.© SMG/LSA

Visa Europe profite de son partenariat avec le championnat FIA Formule E pour exposer les solutions de paiement de demain.© SMG/LSA

D’emblée, on peut se demander quel est le point commun entre Visa et la Formule E, course automobile 100% électrique. « L’innovation« , répond Charlotte Desbons, Directrice Marketing et Communication de Visa France, lors de l’inauguration du Dôme « Visa explore le futur » le 7 avril 2016 aux Invalides. Avant d’ajouter : « Visa est une entreprise qui n’arrête pas d’innover. Cela fait partie de notre ADN. » Un point commun avec la Formule E. D’où l’idée de proposer, dans le cadre de son partenariat avec le championnat FIA Formule E, une exposition itinérante jusqu’au 23 avril 2016, date de l’événement automobile à Paris.

La biométrie comme moyen de paiement 
Visa saisit l’occasion pour présenter ses innovations en matière de paiement. Et sensibiliser le grand public aux nouvelles solutions d’authentification et de sécurisation des transactions. « Ces démonstrations sont une illustration du rôle que pourrait avoir la biométrie dans les paiements du futur« , indique Jonathan Viaux, directeur exécutif de l’innovation de Visa Europe. En partenariat avec Morpho (Safran),  spécialiste de l’identité numérique, la société propose notamment une démonstration de la technologie MorphoWave™ sans contact, capable de capturer et d’identifier quatre empreintes digitales en un seul geste de la main. Déjà déployée en Inde, cette solution permet de payer en moins d’une seconde chez les commerçants.

Un selfie pour payer
Deuxième démonstration biométrique : le paiement mobile avec reconnaissance faciale. Une seule capture à prendre au préalable pour enregistrer son compte. Au moment de payer, il suffit de placer le smartphone devant son visage en tournant la tête (pour bien vérifier qu’il s’agit d’une personne réelle et non d’une photo), l’application reconnaît le détenteur du compte et le paiement peut s’effectuer. Plus besoin de rentrer son code. « Cela fonctionne par une première prise de photo qui va nous permettre de créer un template de référence, explique Philippe le Pape, directeur partenariats chez Morpho. Un algorithme va ensuite reconnaitre différentes caractéristiques. Bouger la tête permet de certifier qu’il s’agit d’une personne réelle. La solution recalcule ensuite le visage de face à partir d’un angle. Nous sommes ainsi capables de recomposer un vrai visage en 3D. Le système peut ainsi détecter toutes les caractéristique d’une personne. » Important pour éviter les potentielles attaques. Et pour attirer le public, Visa propose le pilotage d’une voiture électrique par la force de la pensée. Une technologie issue du monde médical appliqué ici au loisir.

Parcours du dôme Visa

  • Le dôme Visa circulera dans quatre lieux parisiens
  • La Cité des Sciences les 9 et 10 avril 2016
  • Estaca (Ecole d’ingénieurs) , les 11 et 13 avril 2016
  • MK2 Bibliothèque du 16 au 20 avril 2016
  • E-village aux Invalides, le 23 avril 2016

Source : LSA

Partager :

S’inscrire à la newsletter :